Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

LFP Manager 2004

LFP Manager 2004

On connaissait la petite guerre concernant le meilleur jeu de football entre Pro Evolution Soccer 3 et FIFA Football 2004. Il faudra rajouter sur nos tablettes la lutte pour le meilleur jeu de management...
Quel est pour vous le meilleur jeu de management de football ? Je vous donne le choix entre l'Entraîneur 2004 ou LFP Manager 2004. Assurément les deux meilleurs sur le marché du jeu vidéo. Pas facile de trancher. Mais le faut-il vraiment ? Chacun s'adressant à un public bien précis.

Les chiffres

Cette année, les deux concurrents sortent à moins d'un mois d'intervalle. Si l'Entraîneur conserve encore une petite longueur d'avance sur son adversaire en terme de notoriété, EA tente de faire son mieux pour proposer chaque année une version mieux aboutie.
Cette année, ce sont près de 50 championnats recensés, 30 000 joueurs et près de 1 500 équipes qui sont proposés. Et tout ceci avec la licence FIFA s'il vous plait, ce qui signifie que vous aurez les vrais noms des joueurs, des clubs et même leur véritable maillot (les derniers transferts ont été pris en compte).
Le moteur 3D est le même que celui utilisé par FIFA Football 2004, ce qui est un gage de qualité. Cerise sur le gâteau, on peut directement exporter son équipe sur FIFA Football 2004 grâce au mode Football Fusion et jouer avec l'équipe qu'on vient de bâtir.
Mon père : Aimé Jacquet !

Comme dans tous les jeux de management de football, vous prenez la destinée d'une équipe (de club ou nationale) et vous tentez de la hisser au plus haut afin d'obtenir le titre suprême. Bien sûr, vous subirez de nombreuses pressions (médias, joueurs, dirigeants, supporters) et devrez démontrer tous vos talents de gestionnaire endurci. Et croyez-moi, ce n'est pas facile car dans LFP Manager 2004, il y en a des choses à gérer : les entraînements, les matchs, les transferts, le stade, le marketing (ndl : c'est vous dire !) et une idée originale déjà présente dans la version 2003 : la vie privée du coach... Ainsi, vous devrez trouver l'âme soeur, gagner de l'argent en bourse et acheter des biens personnels. Ce petit plus rend le soft un peu moins austère que son concurrent. Une petite touche humaine en somme dans ce monde de chiffres et de statistiques.

Réalisme, vous avez dit ?

Tout élément a son importance dans ce type de jeu et vous apprendrez à ne rien négliger. Autant vous le dire, pour un joueur qui n'a jamais touché à un tel jeu, LFP est aussi complexe que l'Entraîneur. Repérer les futurs Thierry Henry, agrandir votre stade, proposer à un joueur un pourcentage sur la vente des maillots ou un contrat d'assurance, ce ne sont que quelques exemples parmi les nombreuses actions proposées. Vous pourrez même agir au cours du match pour qu'un joueur réalise un dribble, un passe, une feinte... Notez que vous pouvez crier vos ordres depuis votre banc et aussi user de l'option "Contrôler" le match dès que vous menez au score. Un petit tour dans les contrats et on remarque tout de suite qu'ils respectent les lois en vigueur selon le pays sélectionné. On peut même embaucher un interprète lors de l'arrivée d'un joueur étranger...

Quelques défauts tout de même

L'interface reste brouillonne. On peine à trouver rapidement une information ou à exécuter une action précise. Comme son concurrent direct, la puissance de votre ordinateur sera déterminante dans le nombre de championnats que vous pourrez activer au départ d'une partie. Autre soucis, vous couperez vite les musiques lassantes et les remplacerez par le lecteur MP3 fourni avec le jeu (ne parlons pas des commentaires risibles).
Une petite idée sympa de la part d'EA Sports est d'avoir ajouté un quiz sur le football. Celui-ci se déroule à la manière d'un "Qui veut gagner des millions ?", mais sans Jean-Pierre Foucault (ndlr : qui a dit ouf ?). Enfin, un éditeur est disponible si vous désirez modifier des caractéristiques d'un joueur, d'un club, etc.
L'élève n'est pas encore le maître

Si LFP Manager 2004 garde son côté grand public avec ses cinq degrés de difficultés, il pêche sur certains points comme par exemple son interface. Néanmoins, sans être du niveau du jeu d'Eidos, l'écart entre les deux se réduit. LFP satisfera avant tout les joueurs souhaitant découvrir ce type de jeu, les connaisseurs et les pros endurcis resteront sur l'Entraîneur. Dernier regret, il est dommage de ne pas pouvoir jouer la Ligue des Champions (dont le nom est faussée) avec la vraie composition des groupes issue de la vraie vie réelle ! Peut être l'année prochaine...

Test réalisé par Luc DEVIC

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui veulent un jeu plus facile que l'Entraîneur
- A ceux qui veulent jouer avec leur propre équipe dans FIFA Football 2004+
- A ceux pour qui dormir ne signifie plus rien !


Vous aimerez si vous avez aimé :
- LFP Manager 2003
- L'Entraîneur 2003/2004