Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Les Sims 2

Les Sims 2

Et c'est reparti ! Vous pouvez faire une croix sur toute vie sociale pour les mois à venir si Les Sims 2 atteignent votre PC. Le jeu le plus populaire de tous les temps est loin d'avoir épuisé toutes ses ressources.
S'il est un jeu qu'il n'est plus nécessaire de présenter, c'est bien Les Sims. En quatre ans, le titre de Maxis s'est imposé comme le jeu vidéo le plus vendu au monde, rien de moins ! Plus étonnant encore, l'engouement pour le "simulateur de vie quotidienne" n'a jamais faibli. Mais malgré ses indéniables qualités ludiques, l'original commençait à se faire franchement vieillot : 3D isométrique dépassée, animations simplistes, personnalisation limitée par des contraintes techniques... Un sérieux lifting s'imposait.

Le rêve du docteur Frankenstein

Pour les habitués, le premier contact avec Les Sims 2 est une véritable claque. Le graphisme auquel Maxis nous avait habitué jusque-là a été mis au rencard au profit d'un moteur 3D d'excellente facture capable d'afficher une quantité de détails ahurissante, que ce soit au niveau des objets, des environnements ou des personnages. Ces derniers sont d'ailleurs créés à l'aide d'un outil qui offre désormais un niveau de customisation exceptionnel, notamment au niveau des visages. Toutes les audaces sont permises et même encouragées !
D'ailleurs, cette nouvelle mouture prend un virage plus délirant avec la présence d'extraterrestres, la possibilité d'accéder à une fontaine de jouvence pour retarder l'échéance finale, l'existence d'arbres à fric... Ceux qui ne jurent que par le réalisme sont prévenus : la fantaisie est ici à l'honneur.
Un simple coup de peinture ? Loin de là !

Derrière ces améliorations d'ordre cosmétique, on découvre rapidement que les "game designers" ne sont pas restés les bras croisés pendant que les graphistes travaillaient dur. Un exemple ? Chaque Sims est désormais doté d'un ADN propre qu'il peut transmettre à sa descendance. Le petit dernier pourra ainsi avoir le nez du père ou le caractère extravagant de la mère et l'environnement dans lequel il va grandir aura une influence sur sa personnalité future. Au fil du temps, il passera du stade de nourrisson à celui d'enfant, puis d'adolescent avant de devenir un adulte qui à son tour se transformera peu à peu en senior avant de céder la place à la génération suivante. Autre nouveauté : les aspirations et les peurs. Chaque perso a ainsi des objectifs personnels ou des angoisses spécifiques qui influent sur sa vie : gagner un max d'argent, faire "crac-crac" en public, flipper à l'idée qu'untel refuse de devenir son ami, etc. A noter également : leur autonomie personnelle a été accrue, une authentique bonne nouvelle pour ceux qui ne supportaient pas le "micromanagement" de leurs besoins quotidiens. Ils effectuent ainsi le plus souvent d'eux-mêmes les incontournables visites aux douches, aux toilettes, au frigo, etc.

Quand la vie sociale des Sims replace peu à peu la votre

Le jeu a également gagné en profondeur grâce à la quantité d'interactions entre Sims qui semble ici inépuisable. Vos protégés se draguent de façon subtile ou directe, jonglent entre eux, adaptent leurs styles de danse à la musique ou se crêpent le chignon avec naturel. Si cela ne suffit pas à votre bonheur, sachez que des zones communautaires -
parcs publics, centres commerciaux ou espaces de détente - permettent de sortir un peu de son "home sweet home" les jours où vos Sims ne travaillent pas. Trois quartiers de base thématisés offrent enfin une diversité bienvenue dans les environnements et les outils permettant de les modifier ou d'aménager sa maison sont infiniment plus souples que précédemment.
Convaincus ?

Si on devait lister ici toutes les améliorations offertes par cette nouvelle version, ce test virerait vite au roman-fleuve. Accès aux arbres généalogiques, meilleurs - et pires !- souvenirs, maisons sur plusieurs étages, interface repensée, nouveaux objets, possibilité de réaliser de courtes vidéos, gestion des relations sur le court et le long terme, récompenses diverses , vous l'aurez compris, Les Sims 2 constitue bien plus qu'une simple mise à jour. Il pourrait même séduire ceux qui ont résisté jusque-là à la Simsmania. Avec les extensions que les développeurs ne manqueront pas de nous proposer d'ici peu de temps, ce titre est bien parti pour détrôner son prédécesseur. Tout simplement incontournable.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux "Simsmaniaques"
- A ceux qui trouvaient l'original trop limité
- Aux passionnés d'expériences sociales délirantes


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les Sims
- Little Computer People (pour les nostalgiques et les plus vieux)