Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Kororinpa

Kororinpa

Attachez bien la dragonne ! Si Kororinpa demande une précision diabolique, et des gestes minutieux, la pression et l'agacement aidant, peut-être serez-vous tenté de lancer votre Wiimote sauvagement.
Aucune planète en danger, aucun peuple opprimé, Kororinpa ne prétend pas à plus que ce qu'il est : un jeu d'adresse. Des cristaux sont répartis dans un labyrinthe en suspension dans l'espace, et vous devez tous les ramasser avec une bille pour accéder à la sortie. Pour ce faire, vous n'avez aucun autre moyen que d'incliner le plateau de jeu. Si votre boule tombe, elle réapparaît au point de départ, mais pas de panique les cristaux déjà ramassés sont conservés. Le concept est loin d'être novateur, mais la Wiimote se prête parfaitement à l'exercice. Alléchant de prime abord, Kororinpa peut-il tenir la distance sur la longueur ? Cela reste à voir.

Plus difficile que de changer de chaîne

Tout se passe comme si vous teniez le plateau de jeu entre vos mains. Le gyroscope de la Wiimote enregistre le moindre de vos mouvements, reproduisant à l'exact la position de la manette. Dans certains cas cependant, notamment lorsque l'on se rapproche de la verticale, les réactions de la Wiimote sont brusques et difficiles à gérer.
Heureusement, ce genre de positions extrêmes ne sont pas légions, et ne sont pas non plus insurmontables. La caméra autogérée est efficace, mais pas parfaite. Dans les rares niveaux qui nécessitent de renverser la manette dans tous les sens, il arrive que votre bille, ou des parois, disparaissent pendant presque une seconde. Je vous laisse imaginer le résultat.
Le tour du propriétaire

Finir un tableau débloque le suivant, et ainsi de suite jusqu'à la fin. Le jeu propose cinq environnements différents pour un total de 45 tableaux de difficulté croissante. La complexité vient en général des tracés, avec des passages plus ou moins étroits ou renversants, ce qui ne vous empêchera pas de temps à autre de devoir composer face à une surface glissante, un tapis roulant, quelques ennemis, des aimants et des canons. Chaque performance est chronométrée, et plus votre victoire est éclatante, plus vous débloquez de bonus. Parmi eux, vous trouverez des zones additionnelles, des musiques et surtout des billes supplémentaires.

De bonnes idées

Les billes ont des caractéristiques différentes de poids et de physique, ce qui influence directement la difficulté du jeu. Suivant votre habilité ou la configuration d'un niveau, vous pouvez donc choisir la boule qui a le rebond, l'inertie et la vitesse de déplacement la plus adaptée.
Malheureusement, les tableaux s'enchaînent rapidement, et pour les plus opiniâtres, en moins d'une dizaine d'heures, vous aurez pratiquement fait le tour du jeu. Il vous reste le mode deux joueurs en écran partagé. Bien pensé, celui-ci propose des options intelligentes. Vous pouvez choisir le sens du partage, horizontal ou vertical (les possesseurs d'un écran 16/9 apprécieront), et si vous n'avez qu'une manette, il est possible de jouer l'un avec la Wiimote, l'autre avec le Nunchuk.
Si vous êtes à peu près du même niveau, le plaisir de jeu est immédiat et assez intense. Dans le cas contraire, quelques minutes suffiront à vous persuader de changer d'activité. Quoi qu'il en soit, la Wii apporte un véritable vent d'air frais à ce concept, mais la faible durée de vie du titre diminue largement son intérêt. Kororinpa est un jeu bien réalisé qui s'adresse donc plus volontiers aux joueurs les plus jeunes, les plus occasionnels, et les plus novices.

Test réalisé par Mathias Lavorel.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 3 ans
- A ceux qui aiment les défis et qui pensent avoir le sang froid
- A celles et ceux qui pensent qu'il ne faut pas pousser... mais incliner


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Monkey Ball Banana Blitz