Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Just Cause

Just Cause

Dans la peau d’un agent secret, participez au renversement d’une dictature en Amérique latine. A moins que vous ne décidiez de mener votre petit business ? Vous avez toutes les cartes en main… Hasta la victoria siempre, amigos !
Son nom est Bond, James Bond. Pardon ? Ah non, lui on me dit que c’est Rico. Enfin bon, ça ne change pas grand-chose. Rico est du genre grand brun ténébreux aux relations particulièrement complexes avec cette moitié de la population qu’on appelle communément les femmes. Le sieur Rico travaille pour une agence qu’on devine être la CIA. Son boulot : aider les révolutionnaires d’un pays sud-américain à transformer le président en croquettes pour chien. Et pour ça, il ne fait pas que causer, il flingue.

Un univers paradisiaque

Le jeu se déroule sur une vaste île qu’il est possible de traverser sans temps de chargement. Et lorsqu’on dit vaste, le mot est faible. Pour en faire le tour, il vous faudra bien 30 à 40 minutes en avion de tourisme. L’île est découpée en plusieurs secteurs que vous devrez libérer un par un du joug de la dictature. Paysages verdoyants, jungles et petits villages colorés constituent le terrain de jeu. Le tout agrémenté de reliefs boisés et de plages de rêve. Il faut dire que l’ensemble est bluffant. Peut-être un poil "flashy", mais vraiment agréable.
Occasionnellement, des petits gars énervés se flinguant en pleine rue vous rappellent que le coin est un vrai bordel. Trafiquants de drogue, guérilleros, police, simples citoyens pétant les plombs : les balles volent bas. Dérobez sa voiture à Robert et, très énervé, il va sortir la pétoire et vous faire part son désaccord.
Héros tout terrain

Rico a plus d’un tour dans son sac. Sac où il range d’ailleurs son parachute. Monsieur aime la cascade et peut tout faire ou presque. Imaginez : vous roulez à fond en moto, poursuivi par la police. Vous foncez et sautez du haut d’une falaise. Evidemment, l’idiot qui vous course chute avec sa voiture. Vous, grande classe, vous faites une chute libre et ouvrez le parachute au dernier moment. Allez, une autre astuce encore plus classe. Tirez avec votre pistolet à grappin contre une voiture ou un bateau, ouvrez le parachute et vous voici tracté par la voie des airs. Encore plus fort : sautez sur le toit de votre voiture, puis bondissez sur celle de l’adversaire que vous balancez par-dessus bord. Vous avez le style, abusez-en ! Mais le jeu ne s’arrête pas là : hélicoptères, avions, bateaux, voitures, et tout ce que vous croisez peut être utilisé. En plus, l’agence pour laquelle vous bossez peut vous larguer divers véhicules (armés ou non) par hélicoptère ! De quoi mener à bien vos missions.

A part tuer, je fais quoi ?

Les missions de l’agence ne vous suffisent pas pour contrôler la région. Il faudra aider la guérilla à libérer des villages et effectuer des missions pour elle. Des tas de missions annexes permettent d’améliorer votre réputation avec la guérilla (et de gagner des armes). De même avec les riojas, des trafiquants que vous soutenez contre leurs rivaux, histoire de les faire s’entretuer. Les missions tournent cependant toujours un peu en rond. On flingue, on collecte des objets, on tue, etc.
Petit à petit, le joueur constatera que ses actions ne déterminent pas en profondeur l’avenir de l’île. Dommage, car du coup on se lasse un peu, préférant opter pour le strict minimum nécessaire à libérer une région et à avancer dans l’histoire.
Les combats utilisent tant une visée automatique que manuelle. Très précis et sans faille, le système de verrouillage permet de démonter des vagues d’ennemis. Inutile de se mettre à couvert, on bourrine. Bazooka, C4 et autres joyeusetés donnant une touche explosive à l’ensemble, vous allez en prendre plein les yeux. Un titre au final agréable à jouer mais qui manque un poil de profondeur.

Test réalisé par Arnaud "El Che" Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs révoltés de 16 ans et plus
- A ceux qui en ont marre de James Bond
- Aux adorateurs d’Ernesto Che Guevara
- Aux joueurs qui aiment les héros stylés


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Far Cry Instincts : Evolution
- Grand Theft Auto : San Andreas