Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Indiana Jones et le tombeau de l'Empereur

Indiana Jones et le tombeau de l'Empereur

Délaissé du grand écran, et peu plébiscité sur le petit, Indiana Jones, le héros de cinéma qui a inspiré le jeu Tomb Raider, tente un come-back sur consoles.
Des adaptations il y en a pourtant eues beaucoup, de bonnes comme de moins bonnes. On se souviendra volontiers de The Last Crusade et Fate of Atlantis, deux jeux d'aventure absolument fantastiques. On passera sous silence les piètres jeux d'arcade et le très poussif : La Machine Infernale. Des hauts et des bas, il en va ainsi dans la vie d'Indy, mais aujourd'hui tout va bien, car Le Tombeau de L'Empereur sort réellement du lot !

Quand Indy copie Lara Croft

Le Tombeau de l'Empereur reprend le concept de La Machine Infernale, c'est à dire un clone de Tomb Raider. Dans des décors archéologiques ou historiques (ruines, temples, châteaux...), notre aventurier doit se frayer un chemin pour s'extraire des labyrinthes et récolter de mystérieuses reliques. Une affaire loin d'être simple, puisque le chemin n'est pas tracé, le joueur doit exploré les niveaux et exploiter toutes les aptitudes de Indy pour parvenir à ses fins. Tout comme le personnage phare de Eidos, Lara Croft, Dr Jones sait marcher, courir, sauter, grimper et s'agripper aux parois. Il nage aussi très bien. Tout comme elle, il sait également manier les armes (pistolets, fusils, explosifs) pour neutraliser ses ennemis ou faire sauter le patrimoine historique !
Mais contrairement à Lara Croft, Indy exécute ses mouvements de manière automatique ce qui a le don de fluidifier l'action (et rendre le jeu plus facile). En sautant sur une corniche ou vers une liane, par exemple, le programme détecte l'action tentée par le joueur et agit en conséquence. La progression s'en trouve facilitée, car on évite les lourdes manipulations à la manette.
Le fouet amène un zest de stratégie

Autre différence avec Lara : Indy ne sort jamais sans son fouet ! Et cet accessoire apporte un réel plus au jeu, un soupçon de stratégie. Au départ, le fouet ne sert qu'à combattre les ennemis. Très vite, il se révèle indispensable pour s'accrocher à des éléments du décor afin de passer certains obstacles ou précipices. Il dispose enfin d'une dernière fonction qui enlève littéralement l'arme portée par un ennemi pour la ramener vers Indy, qui devra la ramasser. Les munitions du revolver de départ étant comptées, cette fonction se révèle également indispensables dans les combats inégaux. Pour en finir avec ses possibilités, sachez que Indy est également capable de prendre des objets (pelles, chaises, bouteilles, machettes) pour les retourner contre ses adversaires. Et même désarmé, il reste dangereux puisque il se bat comme un boxeur à mains nues. Mais alors, venir à bout des ennemis demande un peu plus de temps.

Et un astucieux système de soins

Avec autant de possibilités, on craint évidemment pour la maniabilité... Mais comme mentionné plus haut, les actions automatiques évitent la multiplication des combinaisons de touches. Certes, il faut passer un temps à maîtriser les mouvements de base, mais passé ce délai, on avance très rapidement. Le gameplay est basé sur les même mécanismes de jeu que Tomb Raider. A savoir exploration, recherche du parcours idéal, déclencher des mécanismes, éviter les pièges et combattre. Une recette qui a fait ses preuves et qui fonctionne à merveille ici aussi. Surtout que techniquement, il n'y a pas grand chose à reprocher à ce jeu. Les mouvements de caméras sont gérés par le joueur, les graphismes sont plutôt jolis quoique un peu ternes, et l'animation est d'une fluidité exemplaire.
On note bien quelques ralentissements çà et là. Mais rien de grave. Le seul point qui empêche le jeu d'atteindre des sommets concerne les nombreuses imprécisions dans le maniement du personnage. Les mouvements automatiques sont parfois bizarrement gérés, et il n'est pas rare de rater un saut sans raison évidente.
Mais encore une fois, ce n'est qu'un détail, l'aventure est passionnante et agréable à jouer. Ce serait dommage de passer à côté !

Test réalisé par Ivan Dubessy

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de plate-forme / action.
- A ceux qui attendent le retour de Indy sur grand écran.
- Aux joueurs aimant les ballades dans les catacombes !

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur Xbox
- La série des Tomb Raider sur PC...