Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Hitman - Tueur à gages

Hitman - Tueur à gages

Le chien de la voisine n'arrête pas d'aboyer la nuit ? Votre patron refuse de vous augmenter ? Votre belle-mère commence à devenir un peu trop envahissante ? Ne bougez plus, j'ai la solution ! Hitman, ou le nettoyeur selon Eidos.
Une simulation de tueur à gages, vous l'avez rêvée ? Io Interactive l'a faite rien que pour vous ! Avec ce titre pour le moins évocateur, vous allez devoir passer du côté obscur de la pègre et faire le sale boulot en n'ayant pas peur de vous salir les mains. Employé par une agence secrète, vous ne savez pas trop qui tire les ficelles, mais une chose est sûre, vous êtes là pour faire le ménage et empocher le magot. Vous disposez de tout un arsenal pour mener à bien vos missions, du simple couteau au fusil de sniper, en passant par le gilet pare-balles et la corde de piano. Tous les moyens sont bons pour arriver à vos fins et il n'y a aucun scrupule à avoir lorsque vous égorgez, poignardez, descendez, explosez, incinérez, ou découpez en rondelles vos ennemis. Hitman fait partie de ces jeux qui font ressortir vos instincts de psychopathe au grand jour. Au travers des nombreuses missions, vous évoluez dans un espace 3D très détaillé, en vue à la troisième personne, où vous devez établir minutieusement votre plan de "combat".

Profession : nettoyeur

Foncer tête baissée dans un restaurant tenu par l'un des chefs des Triades chinoises n'est jamais la meilleure solution. Vos techniques d'infiltration vous sauveront la mise plus d'une fois.
Récupérez les vêtements de vos victimes, faufilez-vous dans les recoins, avancez silencieusement, frappez vite et repartez ni vu ni connu, voilà les maîtres mots du tueur à gages. L'environnement sonore est gore à souhait. Quel bonheur d'entendre geindre ce garde du corps avant que vous lui brisiez la nuque. Où entendre le "splash" typique des cervelles éclatées contre les murs. Par ailleurs, l'Intelligence Artificielle s'en sort plutôt bien, même si quelques illogismes viennent parfois ponctuer les comportements des personnages contrôlés par l'ordinateur. Vos élucubrations vous emmèneront sur différents théâtres d'opérations : Chine, Colombie, Hongrie, et Pays-Bas, amenant tout autant de situations à régler de façon radicale et expéditive !

Une jouabilité douteuse

On contrôle le personnage relativement facilement, et les actions s'enchaînement de façon intuitive. Malheureusement, l'absence d'un système de sauvegarde lors des missions dégrade sensiblement à la jouabilité du soft. Se taper 30 minutes à infiltrer les locaux d'un baron de la drogue et revenir à la case départ pour un faux pas, trop souvent arrivé, est agaçant au point qu'on arrête de jouer par dépit.
Ce choix des programmeurs reste hasardeux et déplaira à la plupart des joueurs occasionnels qui préféreront rendre la main. Les autres y arriveront à force d'obstination, mais non sans avoir piqué quelques crises de nerfs carabinées ! Ce défaut nuit à lui seul à l'ensemble du jeu, qui part d'un concept original, mais mal servi par ce gameplay discutable.
Pour faciliter les choses, on peut jouer au niveau de difficulté le plus bas, mais on se retrouve alors confronté à des débiles profonds, doté d'une Inintelligence Artificielle extraordinaire ! Pas de véritable challenge.Hitman, tueur à gages fait partie de ces titres à la Commandos (du même éditeur). Ou bien, on y joue comme un furieux, ou on jette l'éponge par faute de difficulté mal dosée.

Test réalisé par Fred

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux tueurs à gages
- A ceux qui ont vu 500 fois au moins "Léon"
- Aux apprentis psychopathes


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Deus Ex