Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

God of War

God of War

Kratos, héros de guerre brutal et conquérant de la Grèce antique s'en va défier les dieux de l'Olympe dans un affrontement qui s'annonce titanesque ! Il ne tient qu'à vous de déchaîner les pouvoirs divins qui sommeillent.
God of War est un projet développé en interne par les studios de Sony Computer Entertainment America (SCEA). On sait la qualité des productions des équipes de Sony et autant dire que pour ce jeu d'action / aventure rien n'a été laissé de côté tant au niveau de la réalisation que du gameplay. Un jeu comme on les aime à la rédaction, basé sur la "réflexion et la gestion". Réflexion dans la façon de débiter ses ennemis à grands coups de coupe-coupe. Et gestion des hectolitres de sang déversés à l'écran. God of War fait dans le bien gore et le bien bourrin !

Kratos, un conquérant sans cœur et sans remords

Kratos fait partie de ces seigneurs de guerre qui ont hanté les champs de batailles dans la Grèce antique. A la tête de hordes de soldats, ce fier défenseur de l'ancienne Sparte a forgé sa réputation au fil du tranchant de sa lame. Sans pitié, brutal, et avide de conquête, ce colosse balafré et tatoué est tombé en disgrâce et doit désormais regagner la confiance des dieux. God of War s'inscrit dans la catégorie des jeux d'action qui laissent
la part belle aux combats, tout en gardant une phase d'exploration et de résolution d'énigmes allégée. Dans la lignée d'un Prince of Persia, Kratos peut se suspendre aux corniches, escalader des parois, pousser des éléments de décor, jouer les funambules, mais le minimum syndical a été retenu.
Devenir l'égal des dieux

Avant d'être un acrobate, Kratos excelle dans les arts guerriers. Il est muni de deux courtes lames acérées reliées à ses avant-bras par des chaînes et qui lui permettent d'exécuter des combinaisons de coups spectaculaires. Et ce n'est pas tout, au fur et à mesure de sa progression, le héros reçoit des pouvoirs divins. Eclairs, sorts de pétrification, transformation en super guerrier, autant de référence à la mythologie et aux divinités grecques et j'en passe. Le système de combat s'organise à l'image d'un Devil May Cry. Chaque ennemi vaincu amène des points qu'il s'agit ensuite de dépenser pour améliorer ses pouvoirs magiques ou la puissance de ses armes. On débloque ainsi de nouveaux combos. La formule a fait ses preuves et reste redoutable dans God of War.

Une super production à l'américaine

Les contrôles sont d'une simplicité déconcertante. On arrive à enchaîner et à varier les attaques avec une facilité qui n'oblige pas à être passé pro dans le maniement du pad. Le rendu visuel est à la hauteur de l'impression de puissance qui se dégage de Kratos et les monstres affrontés d'une taille gigantesque. Quant à la réalisation tant graphique que sonore, elle dégage un max ! L'architecture des niveaux propose des puzzles à la difficulté correctement dosée et l'intelligence artificielle offre un challenge accessible à la majorité des joueurs.
A noter que les créatures les plus redoutables peuvent être achevées à l'aide de mini-jeux originaux. Il en résulte une mise à mort digne des plus beaux "finish him" de Mortal Kombat. God of War s'impose comme une référence qui nous change des princes et autres démons sévissant actuellement sur PlayStation 2.
Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux héros de guerre déchus
- A ceux qui ont une dent contre les divinités grecques
- Aux joueurs avides de pouvoirs dévastateurs

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Prince or Persia : l'Ame du Guerrier
- Devil May Cry 3 : Dante's Awakening
- Primal