Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Gardiens de la Terre du Milieu

Gardiens de la Terre du Milieu

Comme les FPS, les jeux de stratégie en temps réel ou les MMORPG avant eux, les MOBA (pour Multiplayer Online Battle Arena) embrasent actuellement la scène online sur PC. Monolith et Warner tentent de mettre le feu aux poudres sur console.
Et la tâche n’a rien d’aisé car les MOBA sont initialement dérivés des jeux de stratégie, genre auquel les consoles restent désespérément réfractaires. L’univers de Tolkien peut-il changer la donne ?

Chacun sa route, chacun son chemin

Gardiens de la Terre du Milieu ne s’autorise en tout cas aucune concession au niveau du concept. On surplombe donc un champ de bataille en forme de losange (ou un simple rectangle vertical) parfaitement symétrique dans sa disposition. De chaque côté se situe une base dont sortent à intervalles réguliers des soldats qui s’engagent sur trois chemins (ou un seul) bordés de tours. Leur mission est de défendre leurs tours et d’abattre celles de l’ennemi.Il suffit d’ouvrir un chemin pour que la base adverse devienne vulnérable, mais ces unités dirigées par l’intelligence artificielle sont de force égale. Ce sont les joueurs qui brisent ce statu quo, se répartissant en deux équipes de 5 héros tels que Gandalf, Legolas, Gollum, Sauron ou Galadriel (22 au total). Ces personnages s’avèrent bien plus puissants que les soldats de base mais très vulnérables aux tours (et aux autres héros), ce qui les rend dépendant des soldats attirant les tirs sur eux. Evidemment, chaque héros possède un profil type (corps à corps, distance, soin, soutien, poseur de pièges…), des pouvoirs spécifiques et une courbe de progression propre. Car le temps d’une partie (20 minutes environ), votre héros peut prendre jusqu’à 14 niveaux, bénéficiant alors d’un gain de puissance colossale.

Aux tours et au moulin

L’affrontement cumule les dimensions techniques et tactiques. Il faut savoir utiliser au mieux les aptitudes de son personnage, chercher les synergies avec ses alliés, coordonner les actions et surtout, rester en vie, car les résurrections prennent de plus en plus de temps, et pénalisent votre équipe. Il faut de plus garder un œil sur l’évolution générale de la bataille, défendre les zones en difficulté, pousser sur le front où l’adversaire faiblit et utiliser le terrain. Entre les chemins se trouvent des raccourcis, des forêts où l’on peut se cacher, des sanctuaires qui conférent un bonus une fois capturés ou des créatures à chasser pour les points d’expérience. Le jeu introduit même la possibilité d’améliorer les unités et les tours. La préparation prend aussi progressivement de l’importance car l’argent obtenu au combat permet d’acheter de nombreux équipements (potions, aptitudes, reliques, gemmes) qui renforcent un style de jeu de façon limitée mais sensible.

La griffe dans l’engrenage

Et le résultat s’avère franchement jouissif avec des moments de grâce lors d’attaques combinées dévastatrices, d’exploits personnels ou de retournement de situation in extremis. Quant à la frustration de la défaite, elle cède immédiatement la place à l’envie d’y retourner. La licence en devient même secondaire car c’est avant tout les qualités intrinsèques du titre qui s’imposent. Gardiens de la Terre du Milieu, sans rivaliser avec le mastodonte qu’est League of Legends sur PC, s’avère bien pensé, plutôt bien équilibré et très addictif. L’idéal pour s’initier aux joies du MOBA sur console.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans.
- A ceux qui sont intéressés par les MOBA mais ne jouent pas sur PC.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- League of Legends