Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Final Fantasy Tactics - The War of Lions

Final Fantasy Tactics - The War of Lions

L’écologie, c’est un enjeu capital, y compris dans le jeu vidéo. Square Enix, conscient du problème, mène depuis quelque temps une grosse campagne de recyclage systématique de ses vieux titres. Quelle abnégation !
A l’époque de sa sortie sur PSone, FF Tactics devint rapidement l’emblème du jeu de rôle tactique sur console, le mythe à l’aune duquel furent mesurés tous ses successeurs, jusqu’au plus récents titres de Nippon Ichi (Disgaea, Phantom Brave, etc.). Mais est-ce réellement une bonne idée de ramener à la vie une légende vielle de 15 ans ?

Emulateur PSone

Comme souvent, la réponse dépend de la méthodologie et dans le cas présent, celle de Square Enix semble emprunte de fainéantise. Si l’on excepte les cinématiques poétiques fusionnant le design de personnage initial avec la technique de crayonné aperçue dans Hotel Dusk, FF Tactics nous revient à l’identique. Ce mélange d’environnements 3D basiques et de personnages 2D super déformés n’était déjà pas particulièrement représentatif des capacités de la PSone.
Mais lorsque l’on connaît la puissance de la PSP, lorsque l’on sait les efforts apportés aux remakes des FF sur DS, on ne peut qu’être déçu. D’autant que le regret n’est pas simplement esthétique, l’absence d’une réelle 3D nuisant souvent à la lecture du champ de bataille.
Echec et Maths

Heureusement, d’autres éléments résistent bien mieux aux affres du temps, comme le scénario et surtout le gameplay. The War of Lions narre les mésaventures d’un jeune bâtard de sang noble, pris dans les méandres réellement sordides d’une guerre de succession au trône d’Ivalice. Chose rare dans les jeux de rôle, l’intrigue fort intéressante dénonce violement les valeurs de la monarchie, sans pour autant renier les valeurs de la chevalerie. Ce sont les principes qui vous pousseront à parcourir le royaume afin de protéger une princesse adoptée, et bien des héros se joindront à votre cause.

Car dans FF Tactics, on ne se bat jamais seul. Vous déplacerez systématiquement 5 à 6 personnages sur le champ de bataille constitué de cases, chaque combattant agissant à tour de rôle selon un ordre défini par ses caractéristiques. Bien que les possibilités se limitent à un déplacement et une action par tour, le jeu recèle une profondeur tactique phénoménale. Cela s’explique par la prise en compte de multiples éléments : configuration des zones d’affrontements, connaissance à l’avance de l’ordre de passage, orientation, zone d’effet, ainsi que des attaques et des sorts extrêmement variés (types de dégâts, localisation, soins, protections, améliorations, pénalités, invocations). La résolution des batailles varie constamment selon vos choix, mais aussi votre préparation.

Formation continue

Outre l’habituel gain de niveau, l’évolution de vos personnages repose sur le système de jobs. En évoluant dans une profession (offrant des compétences uniques), vous en débloquerez de nouvelles, elles-mêmes ouvrant d’autres possibilités.
Ajoutez la gestion de l’équipement, des créatures à apprivoiser ou la possibilité d’envoyer vos réservistes en missions pour qu’ils progressent et vous aurez une idée de l’hallucinante richesse de cette aventure.
Inattaquable sur ses mécaniques de combats, le jeu trimbale néanmoins des défauts qui auraient dû disparaître avec cette version. On pense au système d’invités (des boulets qui foncent dans le tas et bouffent vos potions), aux angles de vue limités, à la difficulté élevée obligeant à faire du "farming"… Malgré les années, Final Fantasy Tactics demeure un excellent jeu, mais il méritait bien mieux que cette conversion facile.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans
- Aux fans de T-RPG (si cela ne vous évoque rien, ça commence mal)
- A ceux qui aiment les jeux de rôle tactique avec des combats au tour par tour (ndr : au cas où ça ne suivrait aps dans le fond)


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Disgaea 2
- Phantom Brave