Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon

Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon

Ce n’est pas si souvent qu’on voit arriver un jeu estampillé Final Fantasy sur Wii. Et ce n’est pas non plus tous les jours qu’on voit arriver un Dungeon-RPG digne de ce nom dans notre beau pays. Pourtant aujourd’hui, c’est le cas.
Cid et Chocobo sont des chasseurs de trésors. Quand ils entrent dans la tour des sables, ils sont loin de se douter de la mauvaise rencontre qu’ils vont faire, et qui va les propulser dans la ville de Temperdu, petite bourgade située dans la région de Mémoria. Une cité qui possède une bien étrange particularité : lorsque la cloche de l’horloge de la ville sonne, tous les habitants perdent la mémoire ! C’est le moment choisi par notre poussin au poil soyeux pour entrer en action, en essayant de récupérer les souvenirs des villageois au travers de donjons impitoyables remplis d’ennemis en tout genre. Come on, Chocobo !

Cho Cho Cho Chocobo !

Chocobo’s Dungeon fait partie des Dungeon-RPG, c’est-à-dire un jeu d’aventure où l’ensemble des combats se déroulent au tour par tour au sein de donjons. Dans ces derniers, vos ennemis se déplacent dès que vous bougez, et les combats revêtent un aspect stratégique certain puisque les déplacements se font case par case. En cas de mauvaise manipulation, il est donc très facile de voir ses points de vie descendre à vitesse grand V.
Un principe qui peut paraître répétitif, voire rébarbatif, mais qui est suffisamment bien mis en scène dans Chocobo’s Dungeon pour captiver complètement l’attention du joueur.

Les combats s’enchaînent sans jamais lasser, d’autant que le système de jeu parvient à allier simplicité et évolutivité, notamment grâce aux forges qui permettront d’améliorer l’équipement de combat du Chocobo. Les premiers donjons s’achèvent du premier coup, mais certains sont beaucoup plus retors et imposent des conditions spéciales (votre personnage bloqué au niveau 1, aucun équipement autorisé ou encore une jauge de santé limitée à 1 seul PV !!). Il y a donc de quoi satisfaire les habitués du Dungeon-RPG comme les débutants. Enfin, comment ne pas souligner l’idée génialissime de Square Enix d’offrir la possibilité de jouer avec la Wiimote à l’horizontale, qui permettra à tous de prendre ses marques en quelques minutes.

Chocobo Ninja ?

Les habitués de Final Fantasy seront ravis de retrouver le système de jobs qui permettra à notre ami Chocobo de se transformer en Chevalier, en mage blanc ou encore en Ninja (une dizaine de jobs sont accessibles au total). A chaque classe ses atouts et sa tenue spécifique, et le choix du bon job pour tel ou tel donjon pouvant drôlement vous faciliter la vie pour certains combats. L’aspect stratégie du titre est donc bien plus poussé que ne laisse le suggérer son aspect "conte pour enfants", et vous ressortirez assurément grandis de ces donjons où votre vie s’est joué à un coup de serre près.
Il vous faudra aussi constamment jeter un œil sur la jauge de faim du poussin doré, qui en tombant à zéro, empiétera directement sur sa santé. Il est ainsi inutile de vous expliquer les conséquences catastrophiques d’une fringale en plein combat face à un boss géant…
Plus c’est long, plus c’est bon

Pour ne rien gâcher, la réalisation graphique est de très bonne facture, et la bande-son est superbe, étiquette Final Fantasy oblige. Que ce soit durant les phases de combat ou pendant l’exploration du monde, les musiques qui nous accompagnent sont enivrantes à souhait. Ajoutez à cela une durée de vie conséquente, atteignant facilement la vingtaine d’heures pour l’unique quête principale, et vous obtenez l’une des très belles surprises de cette fin d’année sur Wii. Avec son univers coloré, et son gameplay à la fois simple et riche, Final Fantasy Fables : Chocobo’s Dungeon a de quoi séduire les joueurs occasionnels comme les habitués du RPG, et à seulement 40 euros, vous auriez quand même tort de ne pas vous laisser tenter…

Test réalisé par Romain Mabil, plus connu sous le nom de Chocobo Alpin.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 7 ans et plus
- Aux inconditionnels de Final Fantasy
- Aux amateurs de Dungeon-RPG, genre très populaire au Japon et pourtant très peu représenté chez nous


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Pokémon Donjon Mystère Explorateurs du Temps sur DS pour le côté Dungeon-RPG.
- Final Fantasy Fables : Chocobo Tales sur DS pour l’univers et le côté mignonnet de l’aventure.