Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Fighter Within

Retour fiche produit

Fighter Within

Héritier spirituel du Fighters Uncaged qui avait accompagné le lancement de Kinect, Fighter Within peut-il combler le vieux fantasme du jeu de combat exploitant la reconnaissance de mouvement ?
Gauche, droite, coup de pied gauche. Mon avatar à l’écran reproduit le mouvement fidèlement. Esquive basse et coup de poing en contre… ah, c’est un coup de pied qui sort. Difficile à ce stade de savoir s’il faut imputer l’erreur à Kinect ou au jeu mais la reconnaissance de mouvement s’avère très approximative dans Fighter Within et ce n’est là qu’un problème parmi d’autres. Le cœur d’un jeu de combat réside dans ses mécaniques. Sur le papier, le titre d’Ubisoft se révèle plutôt complet avec des coups de poings, de pieds, des combos, des contres, des prises, des attaques spéciales, des totems aux pouvoirs uniques ou encore la possibilité d’utiliser des éléments des arènes. Enfin, quand ça marche. Malheureusement, les développeurs ont oublié le concept fondamental du pierre-papier-ciseau et rendus les attaques spéciales imparables.Non, merci
Du coup, plutôt que de gesticuler dans le vide pour essayer de sortir des enchainements, il suffit de se mettre en posture de charge du Ki, quitte à encaisser 2-3 baffes, puis de lâcher un coup spécial. Et on recommence, encore et encore. En solo, cela passe contre tous les adversaires. Ce n’est qu’à partir de la difficulté Extrême que l’adversaire réagit. Il faut alors affronter un ennemi très énervé et une reconnaissance de mouvements très imprécise. Quoi, vous n’êtes pas encore conquis par le concept ? Ne vous inquiétez pas, Fighter Within a d’autres atouts comme ses 2-3 modes de jeu (c’est la fête !) ou ses 12 combattants caricaturaux qui malgré la diversité de leurs styles se jouent quasiment tous de la même façon. N’oublions pas non plus les chargements abusivement longs. En réalité, le jeu n’a pas grand-chose à faire valoir, hormis des visuels corrects, des animations dynamiques, et la perspective de, peut-être, se défouler à deux. Du moins si une de vos connaissances vient chez vous car il n’y a aucun mode en ligne. Après un Marvel The Avenger : Battle for Earth très sympathique dans son genre, ce médiocre Fighter Within est une triste régression.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 16 ans
- Aux familles des développeurs qui veulent faire un geste charitable

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Fighters Uncaged sur Xbox 360