Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

EyePet Adventures

EyePet Adventures

Après une tentative ratée l’année dernière, EyePet passe en mode aventurier et s’obstine sur PSP. Un titre qui aurait pu plaire aux petites filles, si le contenu avait été à la hauteur.
Dans ce nouvel épisode sur portable, votre EyePet rejoint le club des explorateurs. Aux commandes d’un petit engin, l’adorable bestiole fouille des souterrains labyrinthiques, à la recherche d’un tas d’objets. Ces derniers servent à débloquer des minijeux, à personnaliser la mignonne boule de poils, ou encore à améliorer sa machine, afin de pouvoir découvrir de nouveaux endroits à explorer. En parallèle, il est toujours possible de s’occuper de son petit animal : le nourrir, lui acheter de nouvelles tenues, etc.

EyePet pas trop la forme
L’idée du mélange entre jeu sans réel but et aventure pas trop compliquée avait de quoi charmer les petites filles, entre quatre et sept ans, qui raffolent de ce genre de concepts relativement ouverts. D’autant plus que, graphiquement, le titre s’avère charmant. Toutefois, il n’y a que très peu de minijeux proposés et ceux-ci manquent cruellement d’intérêt, même pour les plus jeunes. Les réactions de votre animal s’avèrent effroyablement molles lorsque, en réalité augmentée, il tente de repousser des souris, ou d’attraper des trésors avant un gros poulpe. La maniabilité ne brille pas non plus spécialement lors des phases d’explorations. La physique du petit engin n’est pas optimale et la chute d’objets s’avère tellement lente qu’elle peut entraîner des plantages (expérimentés lors de ce test). Bref, ce n’est pas demain la veille que nos têtes blondes vont faire des infidélités à leur EyePet sur PS3 ou à Nintendogs. Seule avancée positive : il est désormais possible d’installer des données, afin de diminuer sensiblement les affreux temps de chargements, véritable calvaire du premier volet portable.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux jeunes enfants de plus de 3 ans.
- Plutôt aux petites filles, qui aiment les jeux mignons sans véritable but.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- EyePet sur PSP.