Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dynasty Warriors 7 Empires

Dynasty Warriors 7 Empires

Eternelle et immuable. Tels seraient les deux adjectifs qui conviennent le mieux à la série Dynasty Warriors qui peine à se renouveler depuis la génération de consoles précédente. Cet épisode peut-il inverser la tendance ?
Depuis quelques années, les Dynasty Warriors ont le droit à une déclinaison Empires, à l’aspect stratégie plus prononcé (au moins en théorie). Dans DW7 Empires, les batailles sont entrecoupées de scènes de conseil de guerre, de gestion des ressources, de stratégie générale de votre empire et même d’un peu de diplomatie avec vos voisins/ennemis (rayez la mention inutile). Vous pouvez même faire un petit tour en ville histoire d’acheter de nouvelles tenues, des armes, en bref, des emplettes de futur empereur super stylé.

Un seigneur qui vous ressemble
Etape incontournable avant de vous lancer une nouvelle fois dans les campagnes du mode Empire (oui, la rébellion des Turbans Jaunes est toujours là), passage obligatoire pour le mode édition de personnages qui vous permet de créer votre officier de la tête aux pieds. Celui-ci est enrichi par vos emplettes effectuées au sein du mode principal, grâce aux deniers acquis au prix de vos victoires éclatantes sur le champ de bataille. Le mode Empire offre trois possibilités lors du choix de votre personnage : incarner un seigneur, un officier ou un officier libre. Le premier est en charge de la politique générale de son empire (envahir d’autres territoires, défendre les terres actuelles, chercher des alliances…) tout en visant à ne pas froisser ses officiers en rejetant systématiquement leurs objections. L’officier lui, doit rendre des comptes et remporter des batailles afin d’acquérir de la renommée. Cette renommée, bâtie sur six compétences (sagesse, tactique, courage, richesse, altruisme et cruauté) vous aide à monter en grade et permet d’accéder un jour si tout se passe bien au rang de seigneur. Dernier choix qui s’offre à vous : celui d’officier libre, qui peut décider d’aider l’un des deux camps selon ses envies et de bâtir sa propre armée indépendante. Les batailles (et escarmouches) sont identiques à celles des précédents DW, où l’aspect stratégique n’a finalement plus guère sa place : l’IA est déplorable, l’action est confuse et ultra-répétitive et les objectifs toujours les mêmes (défendre une position, vaincre le chef adverse dans un temps donné, etc.). Les niveaux sont parsemés de bonus temporaires qui renforcent votre vitesse, votre force de frappe ou votre résistance défensive mais cela ne suffit pas à pimenter l’action.

Une réalisation PS2 HD

On pourrait fermer les yeux sur cette répétitivité si techniquement Dynasty Warriors 7 Empires proposait un environnement léché, ou du moins en phase avec son époque. A l’exception de la modélisation correcte des nombreux officiers que l’on peut incarner, le titre fait malheureusement penser la plupart du temps à un jeu PS2 qui aurait subi un petit lifting HD. Les animations sont saccadées et le comportement des troupes ennemies se rapproche de celui d’un banc de poissons rouges. Les niveaux dans lesquels se passent les batailles sont grands, mais ternes à mourir et les textures datent d’un autre temps. Le titre est sauvé de la noyade par son contenu, sa durée de vie et la possibilité de jouer avec un ami ou en ligne. Dynasty Warriors 7 Empires n’est donc pas l’épisode de la démocratisation : avec les mêmes qualités et défauts que ses prédecesseurs, c’est un titre exclusivement destiné aux fans de la série. Les autres peuvent passer leur chemin sans regrets.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux empereurs en herbe de 12 ans et plus.
- Aux accros de la série Dynasty Warriors.

Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Dynasty Warriors 7
- Dynasty Warriors 6 Empires pour le côté stratégie.
- Viking : Battle for Asgard pour l’aspect grosses batailles épiques.