Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Donkey Kong Country

Donkey Kong Country

En plates-formes 2D, Donkey Kong Country trône impérialement au côté de Mario, Sonic ou Earthworm Jim. Une épingle de mieux au tableau de chasse de l'insatiable Game Boy.
En 1994, choc ludique. En fin de carrière, la Super Nintendo estomaque son monde avec une résurrection de Donkey Kong. La légende renaissait sous de nouveaux atours qu'on aurait pu croire interdit à une 16 bits. Les sprites et une frange du décor avaient été générés en 3D et recomposés en bitmap.
Du coup, la console Nintendo offrait un Canada Dry 3D du meilleur goût, puisqu'en plus d'époustoufler Donkey Kong Country se doublait d'un jeu de plateaux furieusement jubilatoire. Six ans plus tard, la Game Boy couleur, qui ne carbure qu'en 8 bits, peut-elle honorer une telle adaptation ?
Si grand jeu pour une si chtite cartouche

Tout d'abord, toute l'aventure du premier DK Country loge bel et bien dans la petite cartouche Game Boy. Mieux, 2 niveaux bonus, jouables indépendamment ont fait leur apparition : un mini shoot du nom de Cibles Cranky et un jeu de pêche qui pourrait même, si vous n'y prenez garde, devenir en link assez fendard.
Sur Super Nintendo, deux joueurs pouvaient se partager l'écran. Game Boy oblige, le mode 2 joueurs est désormais un mode Link. Seul dans son coin, le joueur alternera au choix entre Didi Kong et Donkey. A savoir qu'un perso éliminé est aussitôt remplacé par son compagnon : ce qui vous fait donc deux vies pour le prix d'une.
Donc t'es Kong ?

L'épure esthético-technique du passage à la Game Boy, serait-elle couleur, prouve définitivement l'inestimable valeur ludique de DK Country. Evidemment le portage optimise à plein les modestes ressources de la console qui a rarement autant rayonné , mais ce transfert permet surtout de mesurer à quel point le jeu ne se limitait pas à un morceau d'esbroufe et qu'il sollicite aussi redoutablement la glande vidéogameuse. Si l'on veut bémoliser coûte que coûte, on pourra prétendre que la visibilité n'est pas toujours irréprochable, en raison de la bonne taille de vos persos. Sinon, on nage en pleine jouissance et tout s'agence pour le meilleur des gameplays.

Test réalisé par Jean Jacques

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux nostalgiques qui veulent renouer avec l'univers Donkey Kong,
- Aux Boy-Gamers amateurs érudits ou néophytes de plates-formes,
- A certains programmeurs qui feraient bien d'en prendre de la graine d'ingéniosité.


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Super Mario Bros
- Wario Land 3