Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Demon Stone

Demon Stone

Trois aventuriers émérites, deux méchants qui se livrent une lutte sans pitié, et un monde à sauver de la destruction. Le dernier beat'em all d'Atari nous envoie à la chasse aux démons.
Pour ceux qui n'aurez pas suivi le projet de près, Demon Stone n'est autre que le dernier jeu des développeurs du Seigneur des Anneaux : les deux tours. La Terre du Milieu fait place aux Royaumes Oubliés, et plus précisément le monde de Faerun. On avait regretté l'absence d'un mode multijoueur dans les deux tours , le studio Stormfront aura-t-il su rectifier le tir ?

Donjons et Dragons au service du beat'em all

Nombreuses sont les adaptations jeu de rôle de l'univers et des règles Donjons et Dragons. Dark Alliance, Neverwinter Nights, ou encore Baldur's Gate 2 font partie des pointures du genre. Mais quand il est question d'éclater du monstre à longueur de niveau, la liste est déjà bien moins fournie. Demon Stone a la lourde tâche de palier ce manque. Au programme, trois héros à contrôler : le guerrier, le voleur et le magicien.
Chaque classe de personnage possède ses particularités. Le guerrier frappe le sol afin de détruire les obstacles qui bloquent la progression de l'équipe, le voleur peut sauter et atteindre des endroits inaccessibles aux autres membres, le magicien, quant à lui, a la possibilité de faire exploser des sceaux magiques invisibles pour le commun des mortels.
Une équipe redoutable

Outre ces habiletés spéciales, chaque perso dispose d'un style de combat propre, et les différentes situations rencontrées au cours de l'aventure vous obligeront à les utiliser au moment propice. Par ailleurs, il n'est possible de contrôler qu'un seul combattant à la fois, l'intelligence artificielle se chargeant de vos acolytes. Et à la différence d'un retour du roi mal loti à ce niveau, ici vos compagnons ne se font pas prier pour casser du méchant à tout va ! Malheureusement, une IA aussi bien programmée soit-elle, ne remplace pas le fun de jouer en coopération avec des amis. Une option que ne propose pas Demon Stone. Dommage. Ceci dit, le fait de pouvoir passer d'un perso à l'autre à volonté au cours des missions reste très appréciable, voire redoutable.

Vaste choix d'évolutions

Vos héros prennent en puissance à mesure que l'on progresse dans le scénario.
Un vaste choix de compétences, de styles de combat, de sorts s'offrent à vous et permettent de développer les différentes facettes de votre groupe comme bon vous semble. Certains privilégieront le guerrier, tandis que d'autres s'orienteront vers le voleur ou le magicien. Gardez seulement à l'esprit qu'un juste équilibre est préconisé pour se sortir des situations difficiles.
En résumé, Demon Stone affiche un gameplay solide et une réalisation soignée. A consommer sans modération... mais en solo uniquement.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui en ont marre du Seigneur des Anneaux
- Aux joueurs qui tapent d'abord et qui réfléchissent ensuite
- Aux chasseurs de démons


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Le Seigneur des Anneaux : les deux tours
- Le Seigneur des Anneaux : le retour du roi