Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dance Evolution (Kinect)

Dance Evolution (Kinect)

Pour Konami, l’histoire ressemble à un éternel recommencement. L’inventeur du genre musical, mythique au Japon, peine à se faire une place en Occident. Dance Evolution peut-il changer la donne ?
Comme Guitar Freaks qui fut complètement éclipsé par Guitar Hero et Dance Dance Revolution qui ne peut prétendre égaler la popularité de Just Dance, Dance Evolution restera dans l’ombre de Dance Central. Un constat aussi sévère que regrettable mais en l’occurrence, Konami ne peut s’en prendre qu’à ses développeurs qui pondent un jeu de danse dans lequel danser est optionnel… Oui, c’est fort, surtout avec un accessoire comme Kinect capable de parfaitement analyser les mouvements du corps. En fait, le problème, c’est justement que les mécaniques de gameplay ne reposent pas sur ce principe. Le jeu se contente de valider des éléments disparates : bouger les jambes, prendre une pose, toucher un marqueur avec sa main ou faire une courbe avec le bras. Non seulement la reconnaissance se montre imprécise et étonnamment permissive (même en mode Extreme), mais, en dehors de ces actions spécifiques, il n’est absolument pas nécessaire de suivre la chorégraphie qui se déroule à l’écran. Pire, le jeu vous oblige à l’ignorer pour déclencher un mode spécial démultipliant le score.En sourdine

Et ce gameplay bancal n’est qu’une partie du problème. Autant visuellement, Dance Evolution s’avère plutôt agréable avec des chorégraphies travaillées, autant au niveau sonore, c’est la déprime. La trentaine de morceaux, se compose de titres courts complètements inconnus, une sorte de soupe techno-pop-rap insipide qui, sans être insupportable, ne s’avère jamais excitante. Pour ne rien arranger, les menus sont plutôt moches et la navigation mal pensée. Du coup, difficile de s’emballer pour ce titre alors que c’est justement en faisant l’effort de se prendre au jeu (en imitant les chorégraphies notamment) que l’on pourrait s’y amuser. Face à un Dance Central précis, propre, vraiment porté sur les mouvements et blindé de tubes, il n’y a tout simplement pas photo.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs ayant largement plus de 3 ans
- Aux fans de DDR, et encore

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Dance Central, bien meilleur.
- Dance Dance Revolution sur autres supports