Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Cooking Mama World : Babysitting Mama

Cooking Mama World : Babysitting Mama

C'est toujours la crise ma brave dame ! Tenez, la petite Mama, alors qu'elle travaille déjà en cuisine et à l'atelier créatif, la voilà qui doit prendre un troisième emploi et faire du babysitting !
Sortez la poupée de son emballage, connectez le Nunchuk à la Wiimote, lancez le jeu, et hop, glissez la télécommande dans le dos d'une poupée en forme de bébé. Vous êtes prêts pour vous occuper d'un bambin virtuel. Ici, les adeptes de Cooking Mama seront comme à la maison. Les environnements sont colorés, les formes sont grosses et simples, et un peu comme à l'époque de l'émission télévisée, l'Ecole des Fans, personne ne perd vraiment. En effet, même si vous échouez, Mama reste positive et vous encourage. Ceci dit, elle a bien raison, ce n'est que du jeu vidéo.

Surtout ne secoue pas bébé !
Le cœur du jeu est de prendre soin d'un marmot virtuel durant divers moments de sa vie de bout de chou, en veillant surtout à ne pas secouer bébé. L'endormir, l'apaiser, le faire manger, lui faire sa toilette, lui faire faire son rôt, lui changer sa couche, l'amuser, tout en continuant parfois à gérer la grande sœur qui n'est pas encore autonome, ainsi que le chien. Ça brûle en cuisine, ça déborde dans la salle de bain, toutou fait des bêtises, bref, il y a de quoi devenir chèvre, mais surtout, quoi qu'il arrive, il ne faut jamais secouer bébé ! Tout se fait bien sûr comme d'habitude sous forme de minijeux, ce qui représente environ 50 activités dans lesquelles, vous pouvez le comprendre, on ne secoue jamais bébé ! Pour ce qui est de l'enfant, vous lui faites faire des mouvements très simples, sans jamais le secouer, en imitant ce que fait Mama à l'écran. La télécommande se charge de reconnaître la position du bambin dans l'espace. Question Nunchuk, en revanche, tout est mis à contribution, du stick aux boutons en passant par la reconnaissance de mouvements. Celui-ci se transforme en hochet, en biberon, en tapette à mouche, en appareil photo, et vous agitez la main, ciblez, ou appuyez au bon moment sur les boutons, avec pour seule véritable préoccupation, bien entendu, de ne jamais secouer bébé. Mieux vous vous occupez de bébé, plus vous débloquez de bonus et de mini-jeux. Au delà de ça, vous pouvez affronter un ou une autre babysitter, consulter l'album de photos prises automatiquement par la console, ou jouer aux minijeux que vous avez ouverts.

Mais qu'est-ce que ça charge au juste ?

Entre les mini-jeux, ou après certaines sélections, d'interminables temps de chargement apparaissent au cours desquels un écran affiche sous différentes formules qu'il ne faut surtout pas secouer bébé ! En voyant la pauvreté des graphismes, des sons, des ambiances, nous sommes en droit de nous demander ce que la console peut bien charger qui prend autant de temps... Ensuite, et pour l'avoir constaté sur de jeunes joueuses, à force de lire, ou de se faire expliquer qu'il ne faut surtout pas secouer bébé, c'est incontournable, le poupon finit par se faire secouer comme un cocotier pour deux raisons : ça occupe et ça défoule, mais la pédagogie n'en sort pas vraiment grandie. Au-delà de ces considérations, si l'idée de l'accessoire poupée est excellente, si cette façon de jouer à la maman séduit bien sûr les enfants, il est dommage que les minijeux soient mal réglés en terme de difficulté. Alors que certains sont enfantins, d'autres nécessitent une réelle maîtrise du stick analogique, ce qui est un véritable obstacle pour les petits. Du coup, n'imaginez pas avoir la paix en confiant à votre enfant cette nouvelle forme de babysitting, car celui-ci vous sollicitera bien plus qu'habituellement. Une dernière chose, assurez-vous de savoir régler le haut-parleur de la Wiimote avant de jouer, les bébés virtuels ne sont pas avares, ni sur les cris, ni sur les pleurs

Test réalisé par Mathias Lavorel.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux amoureuses et aux amoureux de leur maman de plus de 3 ans qui veulent faire comme elle.
- A celles et ceux qui rêvent de s'occuper d'un bébé et à qui l'on répète sans cesse : quand tu seras grand(e) !
- Aux futures mamans qui hésitent encore et qui voudraient tester leur résistance face aux cris incessants d'une éventuelle progéniture.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- La série Cooking Mama sur Wii comme sur DS.