Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Colin McRae Rally 2005 Plus

Colin McRae Rally 2005 Plus

La PSP est riche en titres de course à son lancement, et Codemasters s’applique à nous proposer les portages de ses plus grands hits. Après TOCA Race Driver 2, c’est au tour de Colin McRae Rally 2005 de soulever la poussière.
Codemasters sous le signe de la course. Colin McRae, alias "l’Ecossais volant", suit le fameux TOCA Race Driver 2. Deux titres de course de qualité pour le lancement de la PSP, que demander de plus lorsqu’on est un fou du volant ? Car à l’instar de ses grands frères sur consoles de salon, ce Colin McRae Rally 2005 Plus se présente comme un incontournable du genre.

Le choix des armes

Cette version PSP se distingue par son petit "Plus" dans le titre. On retrouve cependant des modes de jeu très semblables au soft original. Ainsi, un mode championnat vous propose d’incarner Colin McRae "himself" et de remporter… ledit championnat. Cinq modèles de voiture sont disponibles pour commencer, et ensuite à vous les tracés du monde entier pour décrocher le titre. Du côté du mode carrière, on redécouvrira l’arborescence qui vous conduira de championnat en championnat. Courses, trophées et autres défis vous feront débloquer de nouveaux bolides et vous donneront accès à d’autres catégories. Comme sur consoles de salon, on pourra aussi s’essayer au championnat 4x4.

Si j’avais un marteau…

Avant chaque épreuve, il vous sera possible de procéder à divers réglages mécaniques sur votre châssis et votre moteur. Vous pourrez ensuite les tester sur une portion de la course afin de voir si vous en êtes satisfait. Diverses améliorations pourront également être acquises au fil des courses afin de doper votre engin.

En rallye, il faut aller vite. Mais si on peut aussi aller vite sans se manger les murs et transformer son bolide en Traban, c’est mieux.
En fin de spéciale, vous aurez la possibilité de procéder à des réparations, dans la limite de 60 minutes. Si vos travaux dépassent ce temps maximum, vous subirez un malus de temps au classement général. Il faudra donc choisir de rouler avec une voiture endommagée, aux performances pas très "optimales".

Pas facile d’être une star

Le comportement de la voiture offre un grip assez fort (peut être trop ?). Du coup le plus difficile n’est pas de coller à la piste, quelle que soit la surface. Cela ne rend pas pour autant les virages aisés à prendre.
Chaque tracé possède ses pièges et réaliser un temps canon demande des trajectoires parfaites. Ce qui est encore moins facile quand peu de dégagements vous sont offerts sur les bas-côtés. Bien souvent, une roue dehors et ce sera la partie de zigzags entre les arbres.
Signalons, à ce titre, qu’il est dommage que le jeu vous renvoie sur la route lorsque vous vous aventurez trop loin dans la nature. Conclusion, autant l’adhérence permet un contrôle précis, autant les tracés sauront vous rendre fou. Difficile de réaliser le temps parfait , un titre réservé aux pros de la trajectoire.

Le plaisir au rendez-vous

Graphiquement, le jeu tient la route (elle est bonne, hein ?). Les environnements s’avèrent réussis et particulièrement plaisants, avec une belle végétation. La texture de la route, notamment, est très réaliste quel que soit le terrain. Et cela n’empêche pas le jeu de se révéler parfaitement fluide. Ca va vite, ça ne rame pas. Joie ! Et si jamais vous avez envie de défier vos amis, sachez que vous pourrez foncer à huit joueurs via la liaison Wi-Fi, avec l’espoir de les humilier en réalisant un chrono venu d’un autre monde.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fous de rallye qui veulent emmener Colin partout.
- Aux pros du volant.
- A ceux qui aiment faire des crash-tests dans les arbres…

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Colin McRae 2005 sur consoles de salon.