Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Cars

Cars

Quelques jours après la sortie de Cars dans les salles obscures, les joueurs peuvent prendre le contrôle de Flash McQueen dans cette adaptation vidéoludique grandement inspirée du film !
Dernier film d’animation du studio Pixar, déjà connu pour Le monde de Némo et Les Indestructibles, Cars se voit adapté en jeu vidéo par le biais de l’équipe de Rainbow Studios. Destiné aux plus jeunes, ce jeu de course reprend le scénario du long métrage et arrive surtout en version localisée intégrale, voix et textes en Français.

En voiture le long de la Route 66

Cars relate l’histoire de Flash McQueen un bolide de compétition habitué à remporter des courses de vitesse sur ovales. A l’occasion d’un périple sur la célèbre Route 66 qui relie côtes est et ouest des Etats-Unis, Flash échoue dans le petit village de Radiator Springs. C’est ici que débute votre aventure interactive. Au volant de Flash ou de ses amis Sally, Martin et consorts, on prend part à des courses classiques mais également à des mini-jeux. Le mode Histoire présente deux versions, une complète pour les joueurs habiles et une allégée pour les plus petits. Egalement au programme, un mode arcade où il est possible de concourir dans les niveaux débloqués en mode Histoire.
La modélisation des différentes voitures respecte leurs homologues du grand écran et qu’il est plaisant de retrouver les commentaires et les répliques en français. Bien qu’on aurait aimé un peu plus de variété dans les dialogues.
Résolument simpliste

Certes on baigne en pleine arcade, mais Cars se veut avant tout un titre accessible et propose en conséquence une jouabilité sommaire, voire simpliste. Accélération, freinage, adhérence, dérapage, on est loin d’un Need For Speed Most Wanted ou d’un Test Drive Unlimited. En contrepartie, la difficulté des mini-jeux est parfois mal dosée. Les courses en elles-mêmes n’ont rien de transcendant. La gestion de l’usure des pneus lors des épreuves d’endurance est symbolique, tandis que les compétitions sur route ouverte mettent en exergue les lacunes du moteur de jeu. A l’amende : une gestion des collisions plus qu’approximative et le manque de lisibilité des parcours. L’interface de jeu a été bâclée.

On s’amuse un peu, mais pas longtemps

Certes, Cars propose un nombre correct de goodies et bonus liés au film, on retrouve même quelques protagonistes inédits, on accède à des coloris différents et des mises à jour des bolides. L’ambiance reste dans le ton de ce qu’on a vu au ciné, voire elle donnerait presque envie d’aller voir le film si ce n’est pas encore fait.
Mais du point de vue du contenu, ce n’est pas le jeu à deux ou le mode Histoire qui captivent sur le long terme. La réalisation demeure fidèle, mais se place bien en retrait des références auxquelles nous avons eu droit dernièrement sur la console.
Cars convient essentiellement aux jeunes joueurs qui veulent vivre les aventures de Flash McQueen devant leur écran de télévision.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Avant tout aux plus jeunes
- Ensuite aux plus jeunes
- Et pour finir aux plus jeunes


Vous aimerez si vous avez aimé :
- The Simpsons Road Rage