Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Bravely Default

Retour fiche produit

Bravely Default

Vous rêviez d’un titre qui allie la féerie des anciens Final Fantasy, à un système de combat intelligent et une réalisation impeccable. Amateurs de bons vieux RPG japonais, Square Enix a entendu vos prières !
Dans Bravely Default, vous endossez les rôles de Tiz, Agnès, Ringabel et Édéa. Ces quatre aventuriers entament un périple à travers leur monde, pour sauver les Cristaux, menacés par le duché d’Éternia. Véritable ode au RPG nippon classique, ce jeu vous propulse dans un univers enchanteur, pour une aventure chevaleresque, au ton volontairement naïf, à la manière des premiers Final Fantasy. Cet aspect "néo-rétro" le rapproche de l’esprit de Final Fantasy : The 4 Heroes of Light. Ici, la réalisation a été particulièrement soignée, avec de très jolis décors en illustrations, des personnages élégamment animés et un effet de relief excellent.Combattre à crédit
Le titre adopte un système de combat à l’ancienne, au tour par tour, avec des de rencontres aléatoires. Sa particularité ? Un nombre d’actions (appelé PB) que l’on peut stocker (commande "default"), ou utiliser plusieurs fois par tour (commande "brave"). Soit on emmagasine des PB, pour les réserver pour plus tard et lancer plusieurs attaques à la suite. Soit on les dépense directement, mais à crédit, pour se débarrasser rapidement des ennemis, au risque de devoir attendre ensuite quelques tours pour pouvoir agir de nouveau. Très stratégique, cet excellent système se combine avec des mécaniques de jeu riches et addictives, basées sur un principe de classes (24 en tout). Mage Noir, Voleur, Chevalier, ou encore Ninja : on retrouve les jobs des Final Fantasy, renforcés par quelques nouveautés. Chaque personnage peut endosser une classe, tout en utilisant, en plus, les techniques d’une deuxième et en équipant des compétences acquises parmi le reste. À vous faire votre tambouille, en faisant monter les niveaux de jobs de chacun et en trouvant ce qui fonctionne bien ensemble. Et une fois qu’on se plonge là-dedans, la gestion de l’équipe devient passionnante. D’autant que la plupart des classes ne s’obtiennent que par le biais de quêtes annexes, relativement nombreuses, qui étendent considérablement la durée de vie du soft.

Enfin du StreetPass utile
En plus de cela, le titre de Square Enix se dote de fonctions StreetPass et en ligne passives, plutôt bien vues. Si l’un de vos amis joue aussi à Bravely Default, vous pouvez assigner, en local ou via Internet, un de ses personnages comme mentor de l’un des vôtres. L’heureux élu peut utiliser les compétences que son tuteur possède et pas lui, dans chaque classe. Pratique pour optimiser le leveling de ses jobs en coopération. Pas d’ami sous le coude ? Le serveur envoie régulièrement des "bots" à peu près à votre niveau, pour compenser. Les personnages des joueurs que vous croisez via StreetPass "s’invitent" aussi discrètement dans votre partie. Vous pouvez les invoquer au combat pour qu’ils lancent un puissant assaut et, inversement, mettre à disposition votre meilleur coup. Ces invités sont également nécessaires pour accomplir l’importante quête annexe de la reconstruction de Nolende, qui débloque des renforcements pour vos techniques spéciales. Vous ne croisez jamais personne ? Le jeu se connecte régulièrement à Internet pour vous proposer des invités du monde entier. Simple et étonnamment utile. Enfin, notez qu’en Occident, la version de Bravely Default est "For the Sequel", mouture améliorée du jeu au Japon. Elle bénéficie des voix anglaises et nippones, ainsi que de tout un tas d’arrangements super pratiques, comme une commande de combat automatique, ou l’ajustement la fréquence des rencontres aléatoires (vive le level up intensif !). Au final, avec ce retour aux sources, Square Enix signe un excellent RPG sur 3DS, complet, bien pensé, riche et féerique. Bref, capable de mettre d’accord tous les amateurs du genre.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de RPG japonais de plus de 12 ans
- À tous ceux qui aiment les aventures héroïques et enchanteresses
- Aux fans des anciens Final Fantasy

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Final Fantasy : The 4 Heroes of Light sur DS
- Le remake de Final Fantasy III sur DS
- Dragon Quest IX sur DS