Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Boktai : The Sun is in Your Hand

Boktai : The Sun is in Your Hand

Chasseurs de vampires, réveillez-vous. Le monde est sous la menace des Undeads, à vous de le sauver. Mais fini le vieux pieu dans le coeur, maintenant on passe à la modernité : le Solar Gun. Ou comment cramer ces vilaines créatures en toute quiétude. Gare au soleil...
Déjà sorti au Japon et aux Etats-Unis, Boktai : The Sun is in Your Hand débarque enfin chez nous tandis que Konami a déjà présenté sa suite à l’E3. Vous incarnez dans ce jeu Django, le garçon solaire, dernier chasseur de vampires et ultime espoir de l’humanité. Car dans ce monde, les hommes ont oublié le soleil et laissé les Undeads (les morts-vivants) proliférer. Leur extension met fin à l’évolution des espèces et entraîne la disparition de ces dernières. Un monde au bord de la destruction. Dans la Cité des Morts, les Undeads mêlent différents lieux et différentes époques afin de précipiter la fin des temps. Et devinez qui va devoir arrêter tout ça ?

"Sous le soleil..."

Boktai vous offre une arme originale et un concept qui va avec : le Solar Gun. L’outil peut être doté de différents gadgets et lentilles optimisant ses performances et modifiant ses effets. Mais surtout, c’est lui qui vous permettra d’assommer ou de purifier vos ennemis. Pour cela, un capteur solaire est installé sur la cartouche. Selon le temps qu’il fait, il recharge plus ou moins vite votre arme. Par conséquent, plus vous jouez au soleil, plus le jeu est facile... Sans compter qu’une horloge interne modifie le gameplay : jouer tard le soir vous confrontera à des Undeads plus "réveillés".
On voit qu’il y a de l’idée, hélas cela devient vite contraignant. Un simple balcon au-dessus de votre fenêtre empêchera le soleil de rentrer directement chez vous. Oubliez aussi le métro, etc. On passe donc son temps à chercher le soleil. Et gare si vous vous installez dans un endroit trop ensoleillé : votre Solar Gun va surchauffer, vous obligeant à partir à l’ombre...
Maintenant que vous êtes prévenu...

Le détail de votre installation réglé, vous allez pouvoir profiter du jeu. On se retrouve face à un bon titre d’action/aventure. Votre progression vous opposera à différents types d’ennemis et de boss très "old school" (car très mécaniques et répétitifs dans leurs attaques) mais le tout passe bien car il faut tirer partie des caractéristiques de chacun pour s’en sortir. On tentera souvent de passer discrètement sans tirer pour économiser son arme dans les donjons sans soleil (même s’il est possible de stocker des réserves d’énergie à récupérer sur certaines bornes ou auprès de la banque solaire). Pour se faire, il sera possible de se plaquer contre un mur et d’attirer l’adversaire en tapotant sur la paroi. Les jeux du chat et de la souris qui en découlent sont assez intéressants. Un joueur habile parviendra ainsi à se frayer un chemin à travers une salle sans tirer le moindre coup de Solar Gun.

Donjons mais pas dragons

Différents items, notamment des fruits régénérant votre énergie ou vous apportant des bonus, sont disponibles. Et il sera possible de faire des "croisements" en les plantant ensemble près de l’arbre solaire afin d’obtenir de nouveaux items. L’aventure vous conduit dans de nombreux donjons aux tailles respectables.
Le tout est assez varié et graphiquement réussi. Votre progression dans ces lieux s’accompagnera d’énigmes sous forme de puzzles relativement simples. A priori, cela porte à croire que le titre se destine à un public surtout adolescent. Moins poussé, le mode multijoueur propose tout simplement des affrontements jusqu’à 4 joueurs.
Tant pis, le solo tient suffisamment la route pour offrir une aventure accrocheuse soutenue par un concept original. Un bon travail.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fous de la bronzette
- A ceux qui n’habitent pas dans un bled sans soleil 
- Aux tueurs de vampires qui en ont marre des crucifix et de l’eau bénite


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Legend of Zelda : A Link to the Past