Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Advance Wars : Dual Strike

Advance Wars : Dual Strike

Advance Wars, le wargame phare du Game Boy Advance, s’exporte sur la grande soeur à double écran. Dual Strike sonne l’arrivée des frappes tactiques chirurgicales au stylet. Vous sentez-vous l’âme d’un fin stratège ?
Intelligent Systems, bien connu pour sa série wargame au tour par tour des
Advance Wars sur GBA, se devait de gratifier la DS d’un nouvel opus. Loin d’être une réelle nouveauté, Dual Strike reprend les éléments qui ont fait le succès de la série et met à profit les fonctionnalités de la console. A savoir écran tactile et double écran pour une optimisation du gameplay. Mais est-ce suffisant ?

A la conquête d’Omega Land

Vous pensiez en avoir fini avec la terrible armée Black Hole ? Rassurez-vous, les forces que vous avez cru anéantir dans Macro Land sont de retour pour livrer bataille, cette fois dans les tous nouveaux territoires d’Omega Land. Qui dit nouveau, dit campagne solo et cartes multijoueurs inédites. On note également la présence de 9 COs supplémentaires en plus de ceux déjà présents dans les précédents volets.
Chacun de ces lieutenants disposent de caractéristiques propres qui octroient différents bonus à vos unités. Ils disposent également de super attaques capables d’infléchir l’issue d’une bataille. D’ailleurs au sujet des unités, qu’elles soient terrestres, aériennes ou maritimes, il faudra en compter plus d’une vingtaine avec des extras comme les megatanks et les chasseurs furtifs.
La série s’ouvre au temps réel

Advance Wars : Dual Strike, s’il reste un wargame orienté sur la stratégie au tour par tour, propose désormais un mode Combat en temps réel où vous devez diriger une unité unique. Jusqu’à 8 participants peuvent prendre part à ces affrontements via Wi-Fi. Pour ce qui est des autres modes multi, 4 joueurs pourront se confronter, que ce soit en équipe ou chacun pour soi. Les objectifs de victoire restent inchangés. Détruire toutes les unités adverses, capturer le Q.G. ennemi. Pour cela, vous devez déployer des tactiques exploitant au maximum les forces de vos unités, ravitailler et fabriquer de nouvelles troupes.

Les joies du double écran et du Wi-Fi

Le double écran permet de garder un œil sur les informations relatives au combat tout en jouant au stylet sur l’écran tactile. On pointe sur la carte, on valide les destinations, les ordres d’attaque, on fait glisser la carte avec une facilité déconcertante. Plus besoin de se balader entre les différents écrans de jeu. Le gameplay gagne ainsi en ergonomie. Le double écran marque aussi l’arrivée d’un nouveau genre de batailles : les DS Battles.
Ici, vous pouvez combattre à la fois sur l’écran du haut et celui du bas, envoyer des troupes en renfort d’un écran à l’autre. Par ailleurs, le stylet offre des possibilités de création beaucoup plus intuitives dans l’éditeur de cartes. Sans compter que les fonctions Wi-Fi ouvrent sur des échanges simplifiés entre consoles et un accès au multijoueur restreint avec une cartouche.
2 GBA = 1 DS ?

Vous l’aurez compris. La jouabilité de Dual Strike a été pensée pour la DS. On regrette malgré tout que la réalisation technique n’ait pas évolué d’un iota, laissant croire que les développeurs ont juste apposé deux GBA l’une ou dessous de l’autre. Le graphisme n’a en effet rien de glorieux, tout comme les bruitages. Advance Wars : Dual Strike n’en reste pas moins très prenant dont on a un mal fou à décrocher. Un must si vous ne connaissez pas encore la série.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fins tacticiens qui aiment toucher
- A ceux qui aiment les frappes doubles
- Aux joueurs qui privilégient le fun au joli graphisme


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Advance Wars 2 : Black Hole Rising
- Fire Emblem