Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

32nd America’s Cup – Le jeu

32nd America’s Cup – Le jeu

Référence incontestée des simulations de courses nautiques, Virtual Skipper propose une cinquième édition ornée de la licence officielle de l’America’s Cup. Au programme, un contenu légèrement enrichi et un réalisme en nette hausse.
Connus pour l’excellence et l’originalité de Trackmania, à force de travail et de rigueur, les français de Nadéo sont parvenus à hisser, années après années, leur second bébé, Virtual Skipper au firmament la simulation de voile. En prime, ce nouveau volet de la série de simulateur de voile arbore la licence officielle de l’America’s Cup, et notamment celle de la 32ème édition qui se déroule actuellement à Valence. Une preuve irréfutable que les professionnels de la discipline apprécient la qualité de ce titre. Espérons juste que VS5 n’est pas une simple évolution mais un titre à part entière.

La voile pour tous

A l’inverse d’autres simulateurs, les développeurs de Virtual Skipper ont essentiellement privilégié la simplicité et l’efficacité, une marque de fabrique inaugurée dès le premier opus. Exemples concrets : une interface volontairement dépouillée mais intuitive et un gameplay épuré et très attractif. Ce cocktail rend le titre accessible à un large public, preuve en est, les trois modes de jeu au réalisme plus ou moins poussé. Si les plaisanciers avertis opteront pour le mode simulation avec, pour seule aide, l’instrumentation de bord, en mode arcade, les néophytes de la glisse peuvent s’entourer d’une assistance complète à la navigation.

Remporter l’America’s Cup Trophy

Le mode solo de VS5 comprend un tutorial bourré de conseils, d’astuces et de règles à respecter à travers une série de régates et le challenge de l’America’s Cup. Cette dernière compétition se déroule en deux temps. En premier lieu, il convient de remporter la Louis Vitton Cup.
Au cours de cette première phase, le joueur se mesure à onze autres équipages et doit finir, au minimum, à la quatrième place, passeport indispensable pour accéder aux demi-finales. Le vainqueur de l’épreuve affrontera alors le vainqueur de la 31st America’s Cup. Parmi les autres modes présents, le Virtual Cups et les Courses perso, créées via l’éditeur de cartes.
Du "photo réalisme" en prime

Si le talent et l’intuition sont indispensables pour maîtriser les éléments que sont les vents et les courants marins, il faut compter sur des conditions météorologiques qui fluctuent en course. En parallèle, il faut veiller aux caractéristiques des voiliers et de leurs équipages respectifs. Sur ce point, Nadéo explique que les performances et le comportement de chaque bateau tiennent compte des résultats obtenus par les challengers lors des tours préliminaires de l’America’s Cup en 2006. En résumé, chaque équipage n’aura pas le même altruisme. Les 14 plans d’eau, reproduits à partir de photos satellite et de cartes marines, ont pour cadre des villes et des lieux prestigieux du monde entier (Espagne, Etats-Unis, France, etc.). Notez que le niveau de détail est en hausse à tous les niveaux et génère un réel bonheur à voguer uniquement pour le plaisir des yeux.

A tribord toute !

Une fois en course, le joueur doit apprendre à faire du vent son allié, un élément matérialisé par une flèche dont la couleur fluctue en fonction du vent réel et apparent ainsi que du courant. Pour manœuvrer, il faut apprendre à régler et sortir ses voiles (foc, génois, gennaker et spi) au bon moment.
Un bon timing est donc essentiel pour grappiller quelques mètres ou gagner les secondes nécessaires pour passer bouées et ligne d’arrivée en tête. Du coup, la ligne droite n’est pas toujours le chemin le plus court en mer…
Malgré la difficulté apparente, les voiliers (America’s Cup Class, Melges 24, Offshores Racer et trimarans Open 60) se laissent barrer aisément (en fonction du mode choisi). Assurément, 32nd America’s Cup – Le jeu, alias Virtual Skipper 5, met la barre très haute et se distingue une fois de plus comme le meilleur titre du genre. On regrette cependant le manque de réelles nouveautés, mais on s’en contente !

Test réalisé par Richard Roger.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de voile âgés de 3 ans et plus
- A un public averti comme aux néophytes
- A ceux qui veulent tenter l’aventure de l’America’s Cup


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Virtual Skipper 4
- Virtual Skipper 3