Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu
Hershel Layton et Phoenix Wright réunis dans un seul et même titre ? Des mystères, de l'action, des énigmes, le tout agrémenté de procès retors… en route pour un duel au sommet !
Professeur Layton, - maître incontesté de l’énigme, et fier héros de la licence éponyme de Level-5 -, s’associe à Phoenix Wright, - véritable ténor du barreau, et personnage principal de la série Ace Attorney développée par Capcom – dans une enquête des plus obscures. Les amateurs de casse-tête n'ont qu'à bien se tenir ! Cette aventure nous donne du fil à retordre à plus d'un titre ! Entre enquêtes et aventures, énigmes et contradictions, Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney nous promet de longues heures de torture mentale.

A Labyrinthia…
L'aventure commence tambours battants. A Londres, la mystérieuse Aria est poursuivie par de viles créatures et vient quérir l'aide du talentueux Hershel Layton et de son apprenti, le jeune Luke Triton. A peine le temps de poser les bases du problème et de résoudre une énigme ou deux (assez faciles, faut se mettre dans le bain), que quelques incidents plus tard, Phoenix Wright et son assistante Maya Fey se retrouvent au Tribunal pour défendre… La même jeune femme ! Le mystère grandit à mesure que nos actions s’enchaînent. Tous finissent par se retrouver comme aspirés dans un livre tout aussi énigmatique que l’est sa propriétaire. Nous voici dans le vif du sujet. Le ton est donné. Il s’agit de lever le voile sur une sombre histoire de sorcières dans un monde tout droit sorti d’un livre : Labyrinthia. Sur place, les codes ont changé. Ici pas vraiment de place pour la logique, la magie domine. Tout autant que le "Chef" du village connu sous le nom du Narrateur. Un être vil et sans scrupule, avec un énorme pouvoir : celui d’écrire toute l’histoire de Labyrinthia. Ce qu’il invente, se produit. Un adversaire de taille.

…La logique laisse place à la magie !
Question prise en main, il n’y a rien de bien compliqué, et en plus, tout est bien expliqué, on est même dirigés dans certaines approches. A Londres comme à Labyrinthia, on se déplace via une map qui se dévoile au fur et à mesure de notre avancée. Si l'aventure est guidée la majeure partie du temps, on est libre d’explorer les quartiers de son choix et d’y résoudre par la même occasion quelques énigmes pour le compte du voisinage. Lorsque le temps est à la recherche de preuves, Luke, le professeur Layton, au même titre que Phoenix et Maya, cherchent les preuves dissimulées sur les scènes de crime à l’aide d’une loupe à déplacer via l’écran tactile. Lors des procès, en plus du dossier de l’affaire et des pièces à conviction, nous avons accès au grimoire, un manuscrit des plus utiles dans un monde où la magie, bien qu’ardemment combattue par les autorités, est en passe de régner sur le monde sans notre intervention. Les pièces S.O.S se fondent toujours dans le décor et nous sont très utiles pour débloquer plus d'une situation. Sans oublier les picarats, qui permettent d'obtenir des bonus. Attention toutefois, lors des procès, comme pendant les énigmes, notre logique est évaluée. Plus l'on se trompe, plus la reconnaissance ou la récompense s'amenuisent. Si l'on retrouve d'ailleurs avec plaisir les procès menés de main de maître par l’avocat vif et déjanté, nous constatons vite que la logique n’a pas toujours sa place à Labyrinthia. Il s'agit donc de redoubler d’efforts pour faire éclater la vérité. A coups de preuves et contre-interrogatoires, tous les moyens sont bons. Sans oublier de compter sur l’aide du Professeur, qui bien souvent, est essentielle. Si Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney ne révolutionne pas le genre, il apporte quand même son lot de surprises scénaristiques. Entre un avocat vif et déjanté devenu piètre boulanger, un Layton littéralement transformé en or, ou une Maya Fey jetée dans les flammes pour sorcellerie, personne n'est à l'abri du danger. La logique triomphera-t-elle de la magie ?

Test réalisé par Charlotte Baille.