Tout ce qu'il faut savoir sur Nioh 2
Dossier

Tout ce qu'il
faut savoir
sur Nioh 2

Crédit : Team Ninja
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

Intrigue, gameplay, bestiaire : retrouvez toutes les informations dévoilées par la Team Ninja sur Nioh 2, qui débarque le 13 mars prochain.


Où en est l’intrigue ?


Nioh premier du nom nous met dans la peau de William Adams, un « samouraï occidental » qui a bien existé. Et, on vous voit venir : il ne s’agit absolument pas de Tom Cruise dans Le Dernier Samouraï. Ce premier titre de la Team Ninja nous plonge à la fin de la période féodale du Japon, en 1600, au beau milieu d’une histoire fictive. Cette dernière est articulée autour de l’Amrita. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de jouer à Nioh, l’Amrita est une pierre mystique qui octroie une puissance phénoménale à son détenteur. En gros : c’est le ki de l’univers Dragon Ball, le chakra dans Naruto ou une boite d’épinards pour Popeye. Aux commandes de William Adams, il faut en récupérer un maximum avant que des ennemis mal intentionnés ne mettent la main dessus. Mais, évidemment, l’Amrita ne se ramasse pas aussi facilement qu’un pissenlit : pour la récupérer il faut découper une montagne de monstres à faire pipi au lit. Mais bon, c’est le prix à payer pour mettre un terme à la guerre.


nioh-femme
Crédit : Team Ninja

Concernant Nioh 2, l’intrigue se déroule 45 ans avant les événements précédemment décrits, soit en 1555. On se retrouve donc dans un préquel, contrairement à ce que le titre du jeu laisse supposer. L'histoire voit le personnage principal et son compagnon, un certain Toukichiro, affronter le seigneur de guerre historique Toyotomi Hideyoshi. En réalité, on en sait encore très peu à propos de l’intrigue de cet opus. Une des seules certitudes étant que le Royaume des Ténèbres est accessible, et donc que le match retour contre les démons se joue, en partie, à l’extérieur. En revanche, il est impossible de vous parler du nouveau protagoniste. Et ce pour une excellente raison : Nioh 2 propose un éditeur de personnage.


L’éditeur de personnage


Vous pouvez faire vos adieux à William Adams. Le samouraï ténébreux est absent dans Nioh 2, ce qui nous amène à une des plus grosses nouveautés de ce second titre : l’éditeur de personnage. C’est l’une des annonces principales de la Team Ninja, qui souhaitait déjà l’incorporer dans le premier jeu. Concrètement, cet éditeur est assez classique. Il vous permet de changer le sexe de votre personnage, sa coupe de cheveux, ses traits, sa pilosité ou sa musculature. La firme nippone ne propose rien d’innovant ici, mais cet aspect devient intéressant lorsque l’on sait que notre personnage est moitié humain moitié… Yokaï ! Pour rappel, sont considérés comme Yokaï toutes les créatures mystiques qui proviennent du Royaume des Ténèbres. Voilà qui change bien des choses concernant l’éditeur, puisque d’après Sony il serait possible « de créer de véritables monstres ». Les joueurs peuvent également partager les personnages qu'ils ont créés, grâce à des codes que les autres joueurs ont la possibilité d’utiliser. De notre côté on est pressé de découvrir ça, mais pour les plus réticents ou les amoureux de William Adams, sachez qu’il est possible de récupérer son skin en disposant d’une sauvegarde du premier Nioh. De quoi retrouver votre Geralt du pauvre.


Comment s’articule le gameplay ?


Globalement, Nioh 2 n’entend pas révolutionner la série. La formule reste la même, avec un côté impitoyable à la Dark Souls toujours aussi prononcé. Durant les nombreux affrontements que le jeu a à offrir, il s’agit encore d’éviter les baffes ennemies au maximum. Ne pas se faire toucher reste le maître-mot, au risque de passer son temps à crever. C’est facile dit comme ça, mais vous devez toujours faire avec la traditionnelle barre d’endurance qui vous empêche de spammer les esquives, et donc de fuir comme un putois.


Nioh 2 apporte également plusieurs changements concernant la progression, le plus radical étant l'élargissement des arbres de compétences. Chaque arme possède son propre arbre de compétences et débloque diverses capacités et buffs passifs. Le joueur dispose également de ses propres arbres de compétences, chacun impactant différentes caractéristiques, pour un total de quatre. Ces quatre arbres sont les suivants : Ninja (qui régit la furtivité, l'application de poisons sur les armes et les armes de jet), Samouraï (qui gère la force d'âme), Magie Onmyo (qui concerne les capacités magiques, utilisées par les Talismans) et Déplacement (qui couvre tous les pouvoirs et capacités liés au Yokai).


nioh-singe
Crédit : Team Ninja

Différentes armes sont disponibles, y compris celles du premier jeu. Chaque arme présente des avantages et des inconvénients qui lui sont propres, et chacune possède son arbre de compétences pour les faire progresser, comme indiqué précédemment. Plus un joueur utilise une arme particulière, plus il apprend à la connaître et plus ses statistiques augmentent avec cette arme au combat.


L’évolution des combats


Nioh 2 conserve les éléments qui font le charme du premier : la maîtrise de l’esquive et des dashes, ainsi que les trois postures de combat qui permettent, au choix, d’attaquer plus rapidement ou lourdement. Si on s’attendait à retrouver ces principes de base, on peut quand même faire nos adieux aux attaques élémentaires du premier opus. Ces dernières sont remplacées par la force Yokaï, une nouveauté de poids qui change radicalement les combats. On vous explique ça en détails.


La force Yokaï, c’est quoi ?


Comme on l’a dit un peu plus haut, votre personnage est moitié humain moitié Yokaï. Ce qui lui confère des pouvoirs de démon. Concrètement, cela se matérialise par une troisième jauge qui vient s’additionner à celles de vie et d’endurance. Elle se remplit au fur et à mesure que vous cognez vos ennemis, ou en puisant dans leurs réserves pendant le combat. Une fois chargée, elle vous donne accès à des techniques redoutables comme le blocage d’attaques lourdes (même contre certains boss) ou des attaques surpuissantes. Et, cerise sur le gâteau : la force Yokaï permet de vous transformer en démon ! Cette métamorphose ne dure que quelques secondes, mais elle se pose en véritable « game changer » tant elle permet d’infliger de lourds dégâts. Et puis, on ne va pas se le cacher : c’est très badass.


Un bestiaire étoffé


nioh-aigle
Crédit : Team Ninja

Trop maigre, pas assez diversifié : le bestiaire fait partie des défauts qui remontent souvent lorsque l’on parle de Nioh. Pour ce second opus, la Team Ninja semble avoir entendu les critiques. Résultat : Nioh 2 devrait proposer un bestiaire bien plus complet que son prédécesseur. Les équipes ont puisé dans le folklore japonais pour en tirer une multitude de Yokaïs, Oni et autres démons et esprits. Chacun dispose de caractéristiques qui lui sont propres, et leurs formes impactent véritablement leur comportement. On ne se retrouve plus face à de simples skins différents. Dommage qu’aucun chiffre n’ait filtré pour qu’on réalise à quel point ces ajouts sont importants.


De légères évolutions graphiques


Quand il s’agit d’en prendre plein les yeux, ce n’est pas vraiment vers Nioh que l’on se tourne. Ce deuxième opus n’y changera rien, mais il a au moins le mérite de nous proposer trois modes différents. Le mode Action permet de stabiliser le framerate autour des 60 FPS, tout en faisant quelques concessions techniques. Le second est le mode Film, qui permet d’afficher 30 FPS de façon stable. Pour finir, le mode Film à framerate variable, qui offre des graphismes constamment au maximum tout en jouant aux montagnes russes niveau FPS.


Un mode coopération ?


Nioh 2 reprend et amplifie le système multijoueur du premier jeu, permettant à trois joueurs de jouer ensemble. Et vous pouvez également jouer avec deux IA si vous n’êtes pas un adepte du jeu en ligne.


Sa date de sortie ?


Nioh 2 débarque exclusivement sur Playstation 4 le 13 mars 2020. On ne connait pas encore sa date de sortie sur PC, mais on peut espérer qu'il pointera le bout de son nez en 2020. Le premier jeu Nioh est sorti sur Playstation 4 en février 2017 et sur PC en novembre de la même année. On imagine donc que Nioh 2 suivra un chemin similaire.

JE PRECOMMANDE !