Nos awards (débiles) de 2021
Dossier

Nos awards
(débiles) de 2021

Crédit : Nintendo
François B.
François B.
Auteur Micromania-Zing

Les récompenses de fin d’année, c’est toujours la même chose. Alors on a décidé de faire nos propres catégories. Voici nos awards débiles de 2021 !

Le jeu qui fait revenir une licence d’entre les morts : Metroid Dread

Chez les amoureux de Nintendo, notamment ceux qui ont connu les grandes heures de la Super Nintendo, Metroid reste une licence incontournable. Cela n’a pas empêché Nintendo de mettre au placard Samus pendant près de 20 ans ! En effet, si quelques spin-off sont venus contenter les fans en manque de nouveauté, Metroid Dread est le premier volet de la série principale depuis Metroid Fusion paru en 2002 ! Alors oui, on pourrait remettre à Metroid Dread une récompense pour son gameplay finement huilé et son expérience globalement très réussie, mais c’est surtout pour la résurrection d’une franchise absente depuis trop longtemps qu’on le félicite chaleureusement !

Awards-1
Crédit : Nintendo

Metroid Dread dans la boutique Micromania

L’award du rattrapage de l’année : Halo Infinite

Vous vous souvenez du Xbox Games Showcase du 23 juillet 2020 ? La conférence s’était ouverte sur une présentation très attendue de Halo Infinite. Malheureusement pour l’équipe de 343 Industries et les fans, le rendu était un peu… pas terrible. Symbole de ce ratage, Craig, un grunt qui, malgré sa montagne de muscle, a fait de la peine à toute la communauté. Il est ainsi devenu un meme destiné à railler cette démonstration complètement foirée de Microsoft. Autant dire qu’on ne donnait pas cher de la peau du titre… Et pourtant, en 2021, 343 Industries a réussi la prouesse de rattraper le bousin pour nous délivrer une expérience de haute volée. Halo Infinite a eu le droit a un joli lifting graphique et a été très bien accueilli par la critique et les joueurs. Un rattrapage digne d’un pilote de rallye qui part en drift avant de mettre un bon coup de volant pour rétablir son engin !

Awards-3
Crédit : Xbox Game Studios

Halo Infinite dans la boutique Micromania

L’award de la bonne idée qui termine en eau de boudin : 12 Minutes

Les indé’ ont eux aussi le droit à leur award débile. Si vous aimez les productions innovantes, vous avez probablement entendu parler de 12 Minutes. Il s’agit d’un jeu d’aventure vous mettant dans la peau d’un homme bloqué dans une boucle temporelle de 12 minutes. À chaque cycle, il peut réaliser des actions différentes tout en mémorisant ce qu’il se passe, ce qui lui permet d’aller toujours plus loin dans l’histoire. En plus, les personnages du jeu sont interprétés par un trio de stars hollywoodiennes : Willem Dafoe, Daisy Ridley et James McAvoy. Une super idée sur le papier, vous ne trouvez pas ? Des centaines de milliers de joueurs s’étaient enthousiasmés à propos de cette expérience au concept original. 12 Minutes avait tout pour réussir… Sauf qu’il s’est un peu planté. Si le principe de la boucle temporelle fonctionne très bien, le scénario qui nous est présenté est quant à lui un peu moins réussi. Notre femme est accusée d’avoir assassiné son père, mais on découvre en fait que l’homme qui vient l’arrêter est un faux policier et qu’on est également le frère de notre épouse… Bref, ça tourne rapidement à la farce et c’est justement pour ça que le titre de Luis Antonio n’a reçu qu’un accueil mitigé. La déception de l’année !

Awards-4
Crédit : Annapurna Interactive