Miitopia va me permettre de me venger sur ma vie
Dossier

Miitopia va me permettre
de me venger
sur ma vie

Crédit : Nintendo
Maxime L-G.
Maxime L-G.
Auteur Micromania-Zing

Merci Nintendo. Grâce à ton Miitopia, je vais pouvoir me venger sur toutes les personnes qui m’ont ne serait-ce qu’un petit peu agacées dans ma vie.

Ah être adolescent et un complet nerd. Je me souviens encore passer des soirées sur RPG Maker à essayer de créer un ersatz de JRPG qui me permettrait d’exorciser mes démons. Imaginer créer des donjons pour chacun de mes profs, ces derniers prenant le rôle de boss de fin à terrasser pour enfin être libéré du joug du système scolaire. Je pense que ce fantasme, on l’a tous un peu eu : pouvoir injecter un peu de notre vie privée dans un univers imaginaire pour pouvoir faire des choses que l’on ne peut pas faire IRL. Enfin, du moins, pas légalement. Chez Nintendo, il semble que certains développeurs aient aussi cette petite idée, et ont choisi de nous livrer clef en main un univers capable de faire tout ça : Miitopia.

Mes petites marionnettes

Évidemment, tout ça ne serait pas tout à fait possible avec l’outil de création de Mii de base. Oui, à l’arrivée de la Wii de l’époque, on a pu faire quelques créations franchement cool (et aussi franchement anxiogène) avec l’éditeur de base. Mais en 2021, j’ai vraiment besoin que mes amis comme mes ennemis soient un minimum détaillés pour parfaire mon œuvre. Je suis ici pour avoir ma dose de catharsis moi ma bonne dame, pas pour jouer avec des personnages mignons. Heureusement, Miitopia va nous laisser intégrer les Mii que l’on a déjà créé et les pimper toujours un peu plus. Plus de détails, ça veut dire plus de réalisme, et je vais en avoir besoin pour bien mettre en portrait tous ces amis qui m’ont trahi. Oh, vous ferez partie de mon équipe bien sûr… Mais cela ne veut pas dire que je suis obligé de vous soigner. J’ai même plutôt prévu de vous sacrifier très rapidement pour le bien de ma victoire sur le grand avatar du mal. A mon tour de me mettre bien en marchant sur vous !

Et pour ceux qui n’étaient pas si méchants, pourquoi pas les reconvertir en prêtre qui a fait vœu de chasteté et de repentance. Je vous ferai même danser et chanter pour moi, c’est dire comme la vie est bien faite. Quoi, vous pensiez que je ne parlerai que du grand Miichant de l’aventure ? Enfin mes amis, il faut avoir un peu plus de créativité que ça. Mais c’est vrai : l’avatar du mal intégré à l’histoire de Miitopia doit être intégré au plan. Il faut cependant choisir sa cible avec un peu plus de pertinence : on va l’affronter tout au long de l’histoire après tout, jusqu’à le faire tomber dans un combat épique à la fin. A vous donc de choisir le visage qui convient : ce proche qui vous a trahi, ce professeur qui vous a envoyé en rattrapage, ce boss qui vous sous-paye et vous insulte ?

N’oubliez pas : on peut refaire Miitopia ad vitam aeternam avec de nouveaux visages. Tous vos gens sûrs contre le pire salaud que vous ayez jamais subi, c’est quelque part le cycle de vie qui se reproduit. Qu’il est bon de jouer aux jeux vidéo.