Dog, le premier animal de compagnie du jeu vidéo
Dossier

Dog, le premier animal de
compagnie du jeu vidéo

Crédit : Nintendo
Nico Prat
Nico Prat
Expert Micromania-Zing

Dans la vie comme dans les jeux, on aime nos animaux de compagnie doux, aimants, en bonne santé, et si possible, totalement parés à faire face à une invasion zombie. Ici, nous avions envie de rendre hommage à l’une des toutes premières créatures domestiques du jeu vidéo. Pourquoi ? Parce que.

Il n’a pas de nom, et pourtant, il est la star d’un jeu vidéo populaire, tout du moins en son temps, créature un brin énervante mais tellement touchante. Souvenez-vous, c’était sur NES, ça s’appelait Duck Hunt, nous étions en 1984, et ce chien gloussant était là pour effrayer les canards hors de l'herbe, dévoilant un rire bien gras qui résonnait dans les haut-parleurs lorsque vous manquiez un canard. Incontournable, énervant, et des années plus tard, techniquement terriblement daté. Duck Hunt était en effet le premier jeu à exploiter le pistolet de la console, le NES Zapper, qui ne durera pas dans le temps. Mais qui est-il vraiment ? Avez-vous seulement pris le temps d’apprendre à le connaître, avant de l’accuser de tous les maux et de vos échecs répétés à abattre enfin la cible ? Connaissez-vous son nom ? Il n'en a pas, on le surnomme tout simplement Dog, voilà maintenant vous savez. Connaissez-vous son histoire ? Dans ce jeu développé par Takehiro Izushi et Hiroji Kiyotake (papa de Samus et Wario), Dog est un toutou fidèle, un peu fou, qui au début de chaque partie apparaissait à gauche de l'écran et commence à renifler le sol, sautant dans l'herbe pour se cacher quelques secondes plus tard.

Who let the dogs out ?

Dog donc. Un chien énervant, très énervant même. D’ailleurs, très rapidement, la question s’est posée parmi les individus ravagés du cerveau que nous sommes parfois : serait-il possible de lui tirer dessus ? Après tout, si le flingue nous permet d’achever les canards, pourquoi pas lui ? Alors nous avons essayé, et nous avons échoué. En 2015 d’ailleurs, est apparu Kill the Dog de Duck Hunt, un jeu Flash dans lequel vous tirez sur Dog donc. Le pointeur de votre souris est devenu un réticule. Lorsque le chien apparaît, placez le réticule sur le toutou et appuyez sur le bouton gauche de la souris pour tirer. Ne tardez pas car le chien ne reste debout que moins d'une seconde. Jouissif ? Non, pas vraiment. Ce que nous voulions, c’était lui tirer dessus avec le NES Zapper. Une véritable légende urbaine est ainsi née : tout le monde connaissait quelqu’un qui connaissait quelqu’un qui avait réussi. Sauf que chez vous, sur votre téléviseur, cela était tout bonnement impossible. En revanche, il existait bien une autre version de Duck Hunt. Dans le jeu d'arcade Vs. Duck Hunt, vous pouvez tirer sur le chien pendant le tour bonus du jeu. Sympathique.

Crédit : Nintendo

Mais pourquoi, sincèrement, voudriez-vous faire ça ? D’autant plus qu’il a fait un comeback tout simplement foudroyant ! Jugez plutôt : Dog est resté sur la touche plus longtemps que tout autre personnage de Smash Bros, série qui est réputée pour déterrer de vieux personnages négligés. Le dernier grand rôle de The Dog fut donc Duck Hunt, ce qui signifie qu’il a passé près de trois décennies dans la nature avant de pointer le bout de son nez en 2014 dans le grand jeu de baston de Nintendo (bien qu’il soit apparu ailleurs, comme en 1990 dans Barker Bill's Trick Shooting). Oui, Dog est surprenant. Et Dog ne demande qu’à être aimé. Soyez plus gentils donc, soyez comme Dog.