Bluepoint, le génie méconnu préféré de Sony
Dossier

Bluepoint, le génie méconnu
préféré de Sony

Crédit : Sony
Maxime L-G.
Maxime L-G.
Auteur Micromania-Zing

Et si l’un des studios les plus en vogue de ces dernières années… était spécialisé dans les remaster et remake ? C’est Bluepoint, le petit génie préféré de Sony.

Lorsque les collections de jeu remasterisées sont arrivées sur console, particulièrement lors de la génération PS3/Xbox 360, la pratique n’était pas forcément très bien vue. Beaucoup pensaient qu’il ne s’agissait que d’un moyen rapide de faire des sous avec des jeux déjà terminés, qu’il suffisait de copier/coller. C’est lorsque l’on a pu observer les différences de qualité entre certaines d’entre elles que l’on a alors compris que tout n’était pas aussi simple. C’est aussi à cette époque qu’un petit nom est devenu synonyme de qualité : Bluepoint Games.

Bluepoint Games est un studio de développement indépendant basé à Austin, Texas. Composé de vétérans de l’industrie, notamment en provenance de Retro Studios (Metroid Prime), il a d’abord tenté de sortir son propre jeu (Blast Factor) avant de se tourner vers les remasters. Son premier gros projet ne fut autre que la collection God of War, qui inclut God of War 1 et 2 afin de pouvoir les refaire avant la sortie très attendue de God of War 3 à l’époque. Voilà un jeu qui a besoin d’un framerate constant, qu’une conversion mal faite aurait pu totalement détruire. Mais il n’en a rien été, bien au contraire : elle a été accueillie très chaleureusement.

C’est ainsi que le studio indépendant a réussi à attirer d’autres contrats de remaster à lui. Konami s’est approché du studio pour gérer Metal Gear Solid HD Collection, sa propriété intellectuelle la plus importante. Bluepoint s’est chargé de Metal Gear Solid 2 et 3 sur cette collection, et a répondu aux attentes des fans en convertissant les versions Substance et Subsistance sans aucun sacrifice. Le studio a naturellement grandi à cette période puisqu’en prime de ce projet, Sony leur a également confié la collection ICO & Shadow of the Colossus HD.

Crédit : Sony

Plus que refaire ; sublimer

C’est particulièrement grâce à cette dernière que l’on a commencé à comprendre l’intérêt des remasters HD. Comme le dit Marc Thrush, l’actuel président de Bluepoint Studios, “les remasters et remakes de qualité sont extrêmement importants. Beaucoup de grands jeux ne sont disponibles que sur une seule console, uniquement pour ceux qui la possèdent. Avec le temps, ces consoles se cassent ou se perdent, prennent la poussière dans un garage ou un grenier. [...] Il est important d’offrir ces chef-d’œuvres de l’histoire du jeu vidéo à de nouveaux joueurs.” ICO et Shadow of the Colossus sont deux jeux très poétiques de la PS2 qui sont devenus cultes avec le temps, mais n’ont pas forcément connu un grand succès marketing. De plus, Shadow of the Colossus poussait la PS2 dans ses derniers retranchements, faisant que de nombreux passages souffraient des limites de la console. Le remaster de Bluepoint, avec l’attention que le studio lui a porté, aura permis de transcender la vision de Fumito Ueda.

On reverra Bluepoint Games derrière les remasters de Uncharted et de Gravity Rush sur PlayStation 4. Mais surtout, c’est à l’époque de la PS4 que le studio a commencé à vraiment montrer ce dont il était capable. Malgré leur simple statut de “remaster”, ces jeux ont récupéré de nombreuses améliorations graphiques çà et là… mais aussi quelques modifications de gameplay. Et celles-ci étaient toujours une parfaite réponse aux frustrations des joueurs de l’époque, qu’il s’agisse du système de grenade d’Uncharted premier du nom ou le contrôle au gyroscope de Gravity Rush, Bluepoint a montré qu’il avait son doigt sur le poux de l’industrie. Et était capable de répondre exactement aux attentes, formulées ou non, de la communauté des joueurs. Un talent qui devient trop rare de nos jours.

C’est sûrement en constatant cela que Sony lui a confié par la suite un remake complet de Shadow of the Colossus. Il ne s’agissait plus pour Bluepoint Studios de faire tourner et d’améliorer un jeu déjà conçu auparavant, mais de recréer l’expérience avec ses propres outils. Et nous parlons bien d’outils, puisque c’est à ce moment que l’équipe a montré qu’elle était avant tout un artisan du jeu vidéo avec une révérence folle pour son histoire et ses développeurs. Là où certains choisiraient de s’approprier complètement l’œuvre, Bluepoint choisit de mettre tout son talent de développement en branle pour recréer aussi fidèlement que possible le titre original avec les outils les plus modernes et les plus avancés possibles. De vrais geeks du développement, oui, mais aussi de vrais fans de jeu vidéo. Contrairement aux remakes que l’on voit au cinéma, les remakes de Bluepoint sont toujours acclamés aussi bien par les joueurs… que les développeurs originaux. La technique du studio est presque similaire à celle d’un horloger qui nettoie et remet à neuf une pièce antique.

Vous ne pouvez pas ignorer son dernier projet : le remake de Demon’s Souls, jeu de lancement pour la PS5. Refaire un jeu aussi culte pourrait être presque impossible tant les attentes de la communauté sont immenses. Mais Bluepoint est capable de répondre à ces attentes et les surpasser. Un véritable génie dans le milieu du jeu vidéo.

Retrouvez Demon’s Souls dans la boutique Micromania