Vous avez loupé de belles pépites en 2020, mais il n'est pas trop tard
Dossier

Vous avez loupé
de belles pépites en 2020,
mais il n'est pas trop tard

Crédit : Sega
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

Entre les gros titres AAA qui rythment les sorties se cachent toujours de petites pépites. Et 2020 ne déroge pas à la règle, alors on revient sur ces jeux sur lesquels vous avez probablement fait l'impasse. Bande d’ignares.

13 Sentinels : Aegis Rim

13sentinels-araignee
Crédit : Sega

13 Sentinelles : Aegis Rim vient des talentueux développeurs de Vanillaware, et c'est sans doute l'expérience la plus époustouflante que le studio ait jamais conçue. Si, si, on vous jure. 13 Sentinels raconte l'histoire de non pas un, non pas deux, non pas trois mais... treize personnages différents ! Vous en connaissez beaucoup d’autres qui proposent un roster aussi profond que Game of Thrones, vous ? Et ces derniers ne sont pas là pour faire de la figuration, mais pour lutter pour la survie de l’humanité face à une horde de machines. Le petit plus ? Chacun d’entre eux a sa propre histoire, et la façon dont elles se connectent et se rejoignent dans un Tokyo de 1985 est vraiment bluffante. Le tout avec un fort aspect de visual-novel, des affrontements tactiques rapides et intenses, et des robots géants appelés Sentinelles qui feraient pâlir tous les méchas low-cost qui ornent votre chambre depuis vos 12 ans. Le style iconique de Vanillaware est pleinement présent dans 13 Sentinels, en 2D comme en 3D, parce que oui, le titre sait aussi varier les plaisirs en ce qui concerne vos rétines. 13 Sentinelles : Aegis Rim est l'un des titres les plus originaux de l'année, et il mérite bien plus d'attention qu'il n'en a reçu depuis son lancement. Promis.

Sakuna of Rice And Ruin

Sakuna Of Rice and Ruin est un petit jeu fascinant qui combine hack and slash en 2D et farming. Attention, ici il n’est pas question d’un quelconque tracteur, Farming Simulator restant le boss, mais plutôt d’une récolte à l’ancienne et à la main. Les joueurs y jouent le rôle de Sakuna, une déesse qui est la fille du dieu de la guerre et du dieu de la récolte. Mais un jour tout change dans sa vie. Elle prend la confiance et invite quelques humains dans le royaume des Dieux pour la rave party de l’année (bon, c’est pas vraiment ce qui s’est passé, mais on ne veut pas vous spoiler). Ces derniers ne veulent plus partir (comme les gros relous qui ne quittent pas la piste de danse alors qu’il n’y a plus de musique), et la déesse n’arrive pas à s’en débarrasser. Et comme la fessée est mal vue, en guise de punition Sakuna est bannie dans le royaume des mortels avec les insupportables visiteurs. Mais petit problème : l’île sur laquelle elle atterrit fait face à une invasion de démons. D’où le côté hack and slash. Et puisque depuis le début du paragraphe vous vous demandez ce qu’est cette histoire de farming, il faut savoir que le jeu n'a pas de système de niveau typique, car Sakuna ne devient plus puissante qu'en cultivant et en récoltant du riz. Donc en plus de vaincre des démons badass, Sakuna of Rice And Ruin vous inculque la valeur du travail à la dure, ce qui change de vos jeux à base de piou piou et autres princesses crétines. Au fond, on ne sait pas si vous le méritez.

Retrouvez Sakuna of Rice And Ruin dans la boutique Micromania

Minecraft Dungeons

minecraftdungeons-pont
Crédit : Mojang Studios

Les spin-offs prennent toujours le risque d'être négligés par rapport à leurs grands frères, surtout lorsqu’ils se lancent dans un genre complètement différent de l’original. Après tout, on est une grande partie à s’être laissé tenter par la série Joey, avant de se promettre de ne plus jamais refaire la même erreur. Pour en revenir à nos cubes, transformer le célèbre jeu de survie Minecraft en un RPG d'action a été un énorme pari pour Mojang. Mais, finalement, cela donne un résultat aussi étonnant qu’agréable. Redécouvrir notre bac à sable préféré en un Diablo-like était sûrement la dernière des choses auxquelles on s’attendait, et notre appréhension initiale a disparu aussi vite qu’un Creeper explose. Finalement, peut-être qu’il pourrait même séduire des fans de dungeon-crawler allergiques à Minecraft dans sa forme de base. On vous voit, les haters pas foutus d’empiler trois blocs depuis la maternelle.

Retrouvez Minecraft Dungeons dans la boutique Micromania

Sackboy : A Big Adventure

Il fut un temps où les fans de PlayStation suppliaient les grands créateurs de jeux de plateforme 3D de leur servir un beau projet. En soi, aujourd'hui personne n'incarne mieux ce souhait que notre petit Sackboy. Malheureusement, le fait qu'il n'ait pas attiré plus d'attention témoigne du déclin de la popularité de ce genre pour le grand public (bah oui, il n’est pas question d’un battle royale). A Big Adventure n'est pas vraiment le nouveau Super Mario Odyssey, mais son style si particulier complète parfaitement son gameplay léger et relaxant. Ne vous méprenez pas, on parle pas d’un Alexandra Ledermann, mais d’un titre qui peut aussi devenir très hardcore sur la fin. Et petit bonus : Sackboy : A Big Adventure embarque un multijoueur local qui vous permet de jouer jusqu’à 4, et donc de foutre en l’air les préjugés de vos potes en même temps que les vôtres. Vous l’aurez compris, ne vous fiez pas à sa petite gueule mignonne, et allez checker Sackboy, vous ne le regretterez pas.

Retrouvez Sackboy : A Big Adventure dans la boutique Micromania