Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Zone of the Enders HD Collection

Zone of the Enders HD Collection

Entre le retour sur grand écran d’Evangelion et cette réédition des classiques Zone of the Enders, les amateurs de robots peuvent se frotter les mains.
Zone of the Enders, c’est l’autre série d’Hideo Kojima, celle qui, faute d’un héros bardé de cuir se frottant langoureusement aux sols et aux murs, n’a rencontré qu’un succès de niche. Pourtant, on reconnaît immédiatement la patte de Kojima à travers l’omniprésence des cinématiques et des dialogues que certains qualifieront d’interminables. Il est possible de les passer mais cela revient à tirer un trait sur l’intrigue très développée de cet intéressant univers futuriste, qui reste l’un des rares atouts de ZoE. Car il faut bien le dire, cette version HD ne rend pas justice aux versions originales. Si le lissage profite aux robots qui se distinguent toujours par un design très réussi, les environnements sont vraiment pauvres. Aucun effort n’a été fait sur les textures et cela se paye.Mech’est ce qu’on attend pour foutre le feu ?

ZoE peut heureusement compter sur son gameplay avec une prise en main assez aisée et des affrontements entre robots particulièrement nerveux qui en remontrent même aux récents Armored Core. On vole dans tous les sens, on esquive, on canarde à distance avant de charger au corps à corps… le résultat à l’écran se rapproche de ce qu’offrent les dessins animés type Macross et cela séduit inévitablement les fans. La structure se montre par contre laborieuse. La progression s’articule autour de zones. Dans chacune d’entre elles se trouve un objectif et des patrouilles adverses. Le problème, c’est que vous buter parfois sur un obstacle impliquant la possession d’un item (code, arme, robot) situé… ailleurs, sans plus d’indication. Du coup, on se retrouve souvent à revenir deux, trois, quatre fois dans des zones déjà visitées, à la recherche de l’objet manquant, et affrontant toujours les mêmes adversaires. La lassitude peut rapidement s’imposer, surtout si vous zappez la narration. Bref, si les nostalgiques plongeront les yeux fermés, les fans de méchas y réfléchiront à deux fois avant de craquer pour ce titre léger en customisation et lourd en narration.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 18 ans.
- Aux nostalgiques de la série, forcément.
- Aux amateurs de méchas prêt à endurer de longs dialogues.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Armored Core V, plus axé sur la customisation.