Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Yu-Gi-Oh ! World Championship Tournament 2004

Yu-Gi-Oh ! World Championship Tournament 2004

Pas de vacances de printemps en perspective pour l'ami Yu-Gi-Oh ! Deux mois seulement après la parution de son dernier jeu de cartes, le gamin échevelé le plus populaire des cours de récré fait sa quatrième rentrée sur Game Boy Advance.
Depuis mars 2003, date à laquelle Yu-Gi-Oh ! fit sa première apparition sur la dernière portable de Nintendo, les adaptations du manga de Kazuki Takahashi n'ont eu de cesse de pousser comme des champignons. Mais à trop vouloir maintenir une cadence aussi infernale, Yu-Gi San ne risque-t-il pas de tomber à court d'idées pour surprendre ses fans ?

Et re-belote !

Une centaine de nouvelles cartes, la possibilité d'éditer 3 Decks en parallèle... Voilà pour l'essentiel des innovations de ce dernier cru. En dehors de cela, le soft ressemble quasiment trait pour trait à Yu-Gi-Oh ! Wordwide Edition. Deux modes de jeu sont disponibles : les duels via le câble link (avec chacun sa cartouche) et le mode Campagne proposant de se mesurer aux as des as du dessin animé. Le déroulement des parties reste, lui aussi, le même. On se forge un Deck de 40 à 60 cartes (divisées en 3 types : magie, pièges, monstres), on positionne ses cartes sur le terrain (pile ou face, en attaque ou en défense), on entre dans la phase de combat ("Invocation de lutin sauvage, pif, prend ça !
Contre-attaque de l'ordi qui détruit tous mes "stremons" en activant Raigeki"), et ainsi de suite, chacun son tour, jusqu'à ce que les points de vie d'un des concurrents tombent à zéro. Au gré des victoires, on gagne des cartes supplémentaires et la possibilité d'affronter de nouveaux persos au Deck toujours plus élaboré, d'où la nécessité de remanier régulièrement son jeu.
Mon Deck pour une évolution graphique

Etant donné les similitudes entre WCT 2004 et Wordwide Edition, les joueurs ne seront pas surpris d'apprendre que les 2 titres partagent les mêmes atouts et défauts. Le plus, c'est un concept de jeu intelligent rendant les parties vraiment prenantes. Dans la catégorie des moins, on déplore l'éternel absence de Training qui rend l'apprentissage du glossaire touffu (polymérisation, Deck fusion, etc. Qué za co ?) et des finesses de gameplay (chaînes, sacrifices, etc.) très rébarbatif aux non-initiés. Dans le même ordre d'idée, Konami n'a toujours pas jugé bon d'optimiser la réalisation. Le graphisme est donc toujours aussi austère, voir même encore plus qu'à l'habitude avec la disparition des scénettes de transition à base d'images fixes qui ponctuaient les matchs de Yu-Gi-Oh ! Wordwide Edition (un moyen drastique de régler les problèmes de localisation).
Globalement, ce nouvel opus devrait donc essentiellement satisfaire ceux qui privilégient l'aspect collection, en revanche, ceux qui espéraient y trouver une évolution marquante risquent d'en avoir pour leur porte-monnaie.
Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux amateurs du jeu de cartes
- Aux collectionneurs
- A ceux qui n'espèrent pas y trouver énormément de nouveautés


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Yu-Gi-Oh ! Duel des Ténèbres sur Gameboy Color
- Yu-Gi-Oh ! Wordwide Edition
- Yu-Gi-Oh ! The Sacred Cards