Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Yoshi's Island : Super Mario Advance 3

Yoshi's Island : Super Mario Advance 3

On ne reste jamais bien longtemps sans nouvelle du Royaume des Champignons. Après Mario, c'est au tour de Yoshi de grossir les rangs des classiques de la Game Boy Advance avec un vieux hit Super Nintendo.
Toujours pas d'aventure inédite pour la fidèle monture de Mario mais une réédition d'un jeu paru en 1995 sur Super Nintendo ! Pour la petite histoire, alors qu'une cigogne livre des bébés au Royaume des Champignons (Eh monsieur Nintendo, le coup des gamins qui naissent dans des choux ça ne prend plus !), celle-ci est attaquée par Kamek, larbin de Baby Bowser. L'un des deux bambins est enlevé par Kamek, l'autre atterrit sur le dos d'un Yoshi. Votre mission (si vous l'acceptez) est de réunir les jumeaux afin qu'ils regagnent leur famille d'adoption.

Attention bébé à bord

Le but du jeu est simple : traverser six mondes avec bébé Mario juché sur son dos. Lorsqu'il est touché par un ennemi, le Yoshi perd sa cargaison. Il dispose alors de quelques secondes pour récupérer le marmot. En cas d'échec, Kamek apparaît pour récupérer le mouflet et la partie est terminée. Bien sûr, toute la clique des vilains du Royaume des
Champignons s'est jointe à lui pour entraver la progression des Yoshis : plantes carnivores, chauves-souris, Boo, etc. Alors, malgré une histoire gentillette et un graphisme enfantin (expression consacrée dès que l'on parle d'un jeu de plate-forme Nintendo), le voyage de nos lézards au grand-coeur n'est pas une simple séance de baby-sitting.
L'art ancestral de Maître Yoshi

Les Yoshis ont beau être une race pacifique, mieux vaut ne pas leur chercher des poux dans les écailles. Car pour se débarrasser des gêneurs, ils pratiquent l'art ancestral de Maître Yoshi (kaiiii !). Ils peuvent avaler leur ennemis d'un coup de langue, leur balancer des oeufs, pousser des rochers pour les aplatir comme des crêpes, etc. Autant d'attaques qui sortent avec une simplicité déconcertante. Au fil des niveaux, nos héros doivent aussi sauter, planer, diriger un tank, un hélico, etc. pour récolter une flopée d'items (clefs, pièces, fleurs, etc.) permettant de participer à des mini-jeux (grattage, parties de ballons, etc.). En bref, un moyen imparable de varier les plaisirs.

Les habitudes ont la dent dure

On note que dans leur grande générosité les Yoshis ont accepté de partager la vedette avec le plombier moustachu. A l'instar des deux volets de Super Mario Advance parus sur GBA, la cartouche comprend donc une version du célèbre jeu d'arcade Mario Bros.
Eh oui, encore ! Même si on déplore un tel manque de renouvellement, il est toujours appréciable d'avoir un bon petit mode multijoueurs, d'autant que ce-dernier est toujours accessible jusqu'à quatre avec une ou plusieurs cartouches et est aussi compatible avec les cartouches de Super Mario Advance.
Un bonus non-négligeable quand on compte le nombre de softs (les coupables se reconnaîtront) exigeant une cartouche par joueur.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans des personnages Nintendo
- A ceux qui cherchent un jeu de plate-forme bien réalisé
- Autant à ceux qui ne connaissent pas Yoshi qu'à ceux qui ont eu la version Super Nintendo entre les mains.
- Aux nostalgiques


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Mario Advance
- Super Mario Advance 2