Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

WRC 4 FIA World Rally Championship

WRC 4 FIA World Rally Championship

L’an dernier, WRC 3 réalisait un saut qualitatif important dans la série des jeux de rallye développés par Milestone. En est-il de même cette année avec WRC 4 ?
Au firmament des jeux de course, début des années 2000, les simulations de rallye ont subi le même déclin en popularité que la discipline elle-même. Parmi les rares survivants, les spécialistes des sports mécaniques de Milestone proposent chaque année depuis 2010 le jeu officiel du championnat du monde des rallyes, dernier spécimen d'une espèce en voie d'extinction. L'an dernier, avec WRC 3, la série avait passé un cap majeur en termes de sensations de pilotage et de graphismes, alors que jusque-là le jeu ressemblait encore beaucoup à un titre de précédente génération. WRC 4 permet-il à la série de passer à la vitesse supérieure ? Pas complètement.Plutôt du matin ou du soir ?
Licence officielle oblige, les amateurs de rallye vont retrouver tous les acteurs (voitures, pilotes, écuries) et les 13 rallyes de la saison WRC en cours qui a vu Sébastien Ogier succéder à un autre "Seb", Sébastien Loeb. La Hyundai i20 WRC, officiellement engagée à partir de 2014 est d'ailleurs déjà de la partie, aux côtés de la DS3, la Polo, la Fiesta et la Mini WRC. Milestone a pensé aux puristes en incluant les trois catégories inférieures du WRC où l'on retrouve des noms connus comme Robert Kubica ou Bryan Bouffier (entre autres). Premier constat quand on se lance dans une spéciale : le jeu tient la route graphiquement, avec une modélisation des voitures convaincante, sans chatouiller pour autant les références du genre. La vue intérieure reste sommaire, mais elle a le mérite de proposer des sensations intéressantes. Les décors mériteraient eux d'être plus variés d'une spéciale à l'autre, avec des environnements très stéréotypés pour chaque destination. La principale évolution technique cette année se situe au niveau de la gestion des effets de lumière selon le moment de la journée où l'on roule (aube, midi, crépuscule). Si les spéciales en nocturne sont toujours absentes, les différences sont sensibles sur le pilotage si l'on utilise une vue au ras du sol ou capot. Les ombres des arbres évoluent selon l'éclairage, rendant certains points de corde plus ou moins visibles.

Une carrière prenante
Niveau sensations, WRC 4 demeure assez proche de l'épisode précédent, avec des transferts de masse assez convaincants et surtout une glisse qui diffère enfin selon que l'on roule sur asphalte, terre ou neige. Les WRC offrent de loin les meilleures sensations volant en main, les voitures moins puissantes donnant parfois le sentiment de tourner autour d'un axe. Sans être une simulation de haute volée, on enchaîne toute de même les spéciales avec grand plaisir malgré des temps de chargement incessants. Ce qui est d'autant plus incompréhensible quand on s'aperçoit que celles-ci vous font repasser souvent aux mêmes endroits ! Parmi les satisfactions de cette année, le mode carrière, calqué sur celui de MotoGP 13, dont Milestone a repris la licence cette saison. Comme dans les premiers F1 de Codemasters, toute votre carrière se gère à partir de l'intérieur de votre motor-home où vous pouvez choisir vos contrats, vérifier vos messages, gratter quelques infos sur les prochains rallyes. Vous y débutez en Junior WRC avant d'espérer aller défier Loeb, Ogier, Neuville, Sordo et consorts après quelques saisons couronnées de nombreuses victoires. Relativement complet avec un multi sympathique et son contenu exempt de tout reproche, WRC 4 continue de démontrer que Milestone est le spécialiste de la discipline. Un bon titre qui mérite votre attention si vous aimez le rallye ou si vous cherchez un jeu de course relativement accessible, sans pour autant tomber dans l'arcade pure.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 7 ans et plus
- Aux inconditionnels de rallye qui n’ont pas retourné déjà l’épisode précédent
- A ceux qui ont apprécié le mode carrière de MotoGP 13, similaire en bien des points à celui de WRC 4

Vous aimerez si vous avez aimé :
- WRC 3
- MotoGP 13