Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Vexx

Vexx

De grands yeux bleus, une mine renfrognée, des canines acérées et toutes griffes dehors... Vexx, le dernier-né des Studios Acclaim, semble bien déterminé à graver de son empreinte l'univers des jeux de plate-forme.
Vexx est un perso au design si particulier qu'on aurait pu aisément l'envisager comme la nouvelle figure emblématique des jeux de plate-forme... Et pourquoi pas comme une alternative à Rayman ou même Mario (allez, soyons fou !). La cinématique d'intro (avec doublage des voix en français de bonne qualité), d'ailleurs, nous conforte dans cette idée en nous présentant le tragique destin de Vexx, un gamin téméraire dont la famille a été massacrée et le peuple réduit en esclavage par un tyran nommé Yabu. Avide de vengeance, Vexx se lance sur les traces du despote... jusque-là, les choses se
se présentent plutôt bien.

Une histoire de coeur

Avant de se frotter au gros méchant de service, Vexx doit rassembler la soixantaine de cœurs qui lui permettront d'accéder progressivement aux 9 mondes d'Astara. Les cœurs s'obtiennent de différentes façons : mini jeux, énigmes, combats, récolte d'éclats de cœurs ou de jarres d'âmes, sans oublier les niveaux de plate-forme à la Super Mario.
Les défis ne brillent certes pas par leur originalité, mais ils ont le mérite d'être variés, avec un bémol toutefois (eh oui, déjà), l'absence de sauvegarde manuelle. A chaque obtention d'un cœur, Vexx est automatiquement ramené au portail central, obligeant donc le joueur à tout se retaper depuis le début après chaque épreuve.
Sidans l'absolu le principe permet d'éviter une progression trop linéaire (en passant constamment d'un monde à l'autre), il est vite ressenti comme une perte de temps, voir comme un habile moyen de la part des développeurs pour prolonger artificiellement la durée de vie.

Bad boy in trouble

Exception faite d'une palette de mouvements un chouia au-dessus de la normale en combats (avec uppercuts, coups de pied enflammés, combos et coups spéciaux), le gameplay reste très classique. Vexx peut sauter, pousser et porter des objets, escalader des parois, etc. Un niveau d'entraînement permet une prise en main rapide, mais ne laisse en rien présager des déboires qui nous attendent quant à la gestion de caméra : plans trop large, visibilité médiocre... Le problème est d'autant plus récurrent que la plupart des sauts doivent être calculés au millimètre prêt. Résultat, autant la progression peut se révéler fluide et agréable, autant elle peut parfois s'avérer extrêmement laborieuse.Ontombe dans l'eau faute d'avoir vu l'écart entre 2 marches (splash !), on remonte, on retombe car on n'a pas su évaluer la distance entre 2 plates-formes (re-splash !), on balance la manette (bling !), on se calme, on réitère... Pour certains défis, le rituel peut durer une bonne demi-heure.
Voué à se noyer dans la masse ?

Au vu de la bouille du héros et de la mise en place de scénario, on escomptait un univers relativement sombre, radicalement opposé à celui d'un Crash, d'un Rayman ou d'un Mario. Mais au final, l'atmosphère du jeu se révèle être aux antipodes de nos espérances. Les développeurs s'étant contentés de reprendre les thèmes graphique traditionnels : forêt, jungle, canyon, maison, fonds marins, etc. Même si globalement, c'est plutôt joli, là encore, c'est du déjà vu. Ajoutez à cela une histoire trop vite reléguée à l'arrière plan. Des cinématiques ponctuelles auraient permis de s'attacher au héros , dans le cas présent, elles sont si espacées qu'on a le sentiment de passer d'une épreuve à l'autre sans but réel. S'il serait injuste de reprocher à Vexx son incapacité à renouveler le genre de la plate-forme (même les plus grands ont à l'occasion pioché à droite à gauche), on peut toutefois regretter son incapacité à se forger une véritable personnalité.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui ne sont pas hermétiques au système de sauvegarde automatique
- A ceux qui sont depuis longtemps blasés des soucis de caméra dans les jeux de plate-forme
- A ceux qui veulent découvrir un nouveau héros


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Crash Bandicoot : The Wrath of Cortex
- TY Le Tigre de Tasmanie