Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Uncharted 2 : Among Thieves

Uncharted 2 : Among Thieves

Après un premier épisode devenu culte dans la communauté PlayStation, Uncharted 2 a de fortes chances de s’imposer comme l’une des références de l’année. C’est une véritable invitation au voyage, un de ces jeux dont on se souvient longtemps.
Nathan Drake, le héros imaginé par Naughty Dog, est une combinaison de plusieurs personnages de fiction. Plutôt que d’opter pour les références classiques façon Indiana Jones ou Allan Quatermain déjà vues et revues un peu partout, les "Dogs" sont allés chercher une inspiration plus littéraire du côté de Clive Cussler et de son héros Dirk Pitt, mais surtout du plus grand héros de tous les temps : Bob Morane du grand Henri Vernes. C’est sans doute ce qui explique la très grande qualité d’écriture de la série et c’est encore plus vrai avec ce deuxième épisode. Uncharted 2, c’est un voyage plein d’aventures et de rebondissements aux quatre coins du monde avec une galerie de personnages incroyablement attachants.

Egaré dans la vallée infernale, le héros s’appelle Nathan Drake
Uncharted 2 reprend la formule de son prédécesseur et on y retrouve ce mélange entre jeu d’aventure et de plateformes à la Tomb Raider et jeu de tir façon Gears of War, le tout dans des décors plein d’exotisme et de mystère. Dans ce nouvel épisode, il s’agit d’ailleurs de mettre la main sur un des trésors perdus de Marco Polo. Le moins que l’on puisse dire c’est que Nathan Drake et ses compagnons vont se retrouver dans un sacré pétrin.

Difficile d’en dire plus sans en dévoiler trop et donc gâcher le plaisir de la découverte. Il suffit de savoir que Naughty Dog a réalisé quatre-vingt dix minutes de cinématiques avec le splendide moteur du jeu. La mise en scène est d’ailleurs digne d’une production Hideo Kojima que ça soit au niveau des plans de caméra, de la photo, des doublages (fabuleux en V.O.) et surtout de la remarquable qualité des dialogues. Chacune de ces séquences se regarde avec un plaisir non dissimulé. Comme pour le précédent, le cœur d’Uncharted 2 reste le combat qui représente à lui seul 50% du jeu. L’autre moitié oscille entre exploration, plateformes et résolution d’énigmes. La recette est parfaitement équilibrée et le rythme général est haletant sans pour autant donner une impression d’hystérie. On est immédiatement avalé par l’histoire, l’ambiance, la fluidité générale qui se dégage des actions et interactions possibles. En bref, on s’y sent comme un poisson dans l’eau.

Et soudain surgit face au vent, le vrai héros de tous les temps

Sur le premier opus, les ennemis avaient la particularité d’être particulièrement résistants et opiniâtres. Ils étaient capables de résister à un demi-chargeur d’AK47 en plein buffet. Pour Uncharted 2, Naughty Dog a revu sa copie et livre un jeu plus réaliste. Les combats gagnent donc en dynamisme d’autant plus que la possibilité d’aller au contact pour réaliser quelques combos d’uppercuts dévastateurs est toujours au programme. En revanche, le lancer de grenades reste encore un peu problématique dans sa précision, spécialement dans les endroits clos où il est presque impossible de s’en servir sans subir soi-même des dommages collatéraux. Les séquences de fusillades sont cependant tellement excitantes qu’on s’accommode finalement de ce petit défaut et on finit par très bien se débrouiller avec le panel d’armes disponibles et les différents éléments explosifs dans le décor. A noter d’ailleurs que Nathan peut désormais se saisir des bombonnes de gaz posées ça et là afin de les jeter sur ses ennemis et les faire exploser en vol. En matière de plateformes, on reste dans le registre du premier épisode. Nathan possède toujours cette inertie qui l’empêche de faire des supers sauts façon Lara Croft, sans parler du Prince de Perse. Pour ceux qui n’ont jamais joué à Drake’s Fortune, un petit temps d’adaptation sera sans doute nécessaire. Cela dit, c’est aussi ce qui contribue à rendre le personnage humain et donc attachant. On peut facilement s’identifier à lui justement parce qu’il n’est pas parfait et qu’il n’est pas capable de courir sur les murs ou de sauter au-dessus d’un puits sans fond de quinze mètres. Les énigmes jalonnent régulièrement la progression et sont souvent spectaculaires dans leurs dimensions mais toujours logiques. Une observation attentive des environs permet toujours de trouver la solution.

L’aventure au parfum d’Ylalang

Comme l’ensemble des productions Naughty Dog, Uncharted 2 : Among Thieves est un jeu à la finition exemplaire. Il s’impose avant tout comme la vision d’un studio et comme une création maîtrisée qui défend l’idée que le jeu vidéo est un média de choix pour raconter des histoires et faire vivre des aventures authentiques. Il a l’étoffe de ces jeux dont on se rappelle très longtemps. Et peut-être que dans dix ans, quelque part enfoui dans notre mémoire, tel un rêve tenace qui aura rejoint la somme de nos souvenirs, on aura l’impression qu’en 2009 on fut un aventurier lancé sur les traces du trésor de Marco Polo. Uncharted 2 : Among Thieves est une expérience unique. Ne la ratez pas.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 16 ans.
- A ceux qui aiment la série Uncharted.
- A ceux qui aiment l’aventure avec un grand A.

Vous aimerez si vous avez aimé :
Uncharted : Drake’s Fortune