Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Ultimate Ninja 4 : Naruto Shippuden

Ultimate Ninja 4 : Naruto Shippuden

Faudra-t-il donc boire la coupe jusqu’à la lie ? Atari sort avec "à peine" 2 ans de retard l’avant-dernier volet des aventures de Naruto développés sur PS2, et l’on sent déjà qu’il est temps de tourner la page.
Si les adaptations de Naruto se distinguent par une qualité générale plutôt relevée qui fait le bonheur des fans, elles sont aussi la preuve que la répétitivité a ses limites. Cet opus qui, pour son malheur, débarque après les versions PS3 et Xbox 360, vient nous le rappeler.

Ils ont enfin grandi

Ultimate Ninja 4 possède pourtant un argument de poids puisqu’il s’agit du premier jeu à exploiter le second arc de l’histoire baptisé Shippuden. On y retrouve donc nos héros, de deux ans plus vieux et dotés de techniques encore plus redoutables, ainsi qu’une brochette de personnages inédits.De quoi relancer l’intérêt des affrontements qui, pour le reste, conservent à quelques détails prêt les mécaniques typiques de la série, certes excitantes mais excessivement familières. Malheureusement, c’est bien là le seul intérêt de cette itération. Le mode Scénario ne couvre en effet que l’enlèvement de Gaara, une phase depuis longtemps dépassée en France et surtout très brève. Du coup, le studio tente de compenser en incluant en prélude une intrigue inventée passable, des flash-back vus et revus, puis de nombreuses petites missions (collecter des grenouilles, chasser des clones, chercher des objets, etc.) faisant office de remplissage.

Chargement en cours…

Mais le vrai problème vient de la structure du mode Scénario. Pas de villes complètes mais des tronçons de rue, de forêt ou de désert, parfois étendus mais souvent très étroits, qui ne laissent guère de place à l’exploration. Les missions impliquent souvent d’innombrables allers-retours, d’interminables dialogues et de brefs combats redondants, le tout ponctué de constants chargements. D’ailleurs, parlons de combats. Lorsqu’il s’agit d’un duel impliquant des protagonistes connus, on retrouve le système classique, mais pour les rencontres vous opposant à des groupes de bandits, Shippuden opte pour un nouveau modèle. Si le résultat est visuellement amusant, le gameplay s’avère ridiculement bourrin, répétitif et dénué d’intérêt. Bref, un épisode qui, entre son mode principal à peine passable et ses affrontements toujours efficaces mais classiques, ne séduira que les fans absolus n’ayant pas tâté des épisodes nettement meilleurs sur la dernière génération de consoles.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans
- Aux fans de Naruto
- A ceux qui n’ont pas de PS3 ou de Xbox 360

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Naruto Ultimate Ninja 3