Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

UFC Personal Trainer : The Ultimate Fitness System (Kinect)

UFC Personal Trainer : The Ultimate Fitness System (Kinect)

THQ avait habitué à coller des pains avec sa franchise UFC. Cette fois, l’éditeur va vous faire transpirer "pour de vrai". Un programme d’entraînement digne d’un guerrier, ça vous dit ?
REM : Personal Trainer : The Ultimate Fitness System nécessite l’utilisation du capteur Kinect.

Le petit monde des jeux de fitness s’enrichit avec un titre tournant entièrement autour de l’Ultimate Fighting Championship. En clair, THQ vous propose des activités sportives s’inspirant de véritables exercices réalisés par les combattants de l’UFC. Ouah, vu comme cela, ça fait flipper ! Pas de panique, il n’est pas question de vous transformer en super guerrier, loin de là, mais tout simplement de vous faire transpirer efficacement. Oui, franchement, un bon entraînement dans UFC Personal Trainer, c’est physique !

Sculte ton corps !
Comme dans d’autres titres de fitness, vous pouvez suivre un programme sur 30 ou 60 jours. A vous de choisir l’objectif que vous souhaitez : vous muscler, perdre du poids ou améliorer votre cardio. Chaque jour (sauf le week-end, ouf !) une séance adaptée vous est proposée en piochant dans les plus de 70 exercices disponibles. Séance qui dure 20-30 bonnes minutes ! C’est intensif, ça pique les muscles, vous ne viendrez pas pour rien ! Outre ces séances, vous avez la possibilité, si vous en voulez encore, de programmer un entraînement personnel. Les différentes sessions proposées remplissent chacune des objectifs précis (zone musculaire à travailler, type d’exercice, etc.) et sont, elles aussi, d’une durée relativement longue, avec des efforts soutenus. Même quand on essaye les réglages "facile" en se disant "ah ah ah, je suis sportif", il ne faut pas s’attendre à dormir dans un coin du salon. Rassurez-vous, si vous souhaitez simplement jouer quelques minutes, il existe un mode Activités qui permet de s’essayer aux sac de frappe, pattes d’ours et autre poire, etc. Evidemment, votre progression de jour en jour est notée avec graphiques à la clé et tous les outils statistiques habituels pour suivre vos progrès.

Et tu tapes, tapes, tapes !

Certes, comme l’affirme l’éditeur, même si on n’est pas fan de sports de combat, on trouve dans UFC Personal Trainer des tas d’exercices qui ne sont pas directement liés au combat. Par exemple, abdominaux, pompes, squats (cet exercice cruel qui fait travailler les cuisses) ou encore rameur debout permettent de faire de l’exercice sans cogner. Mais bon, le nom UFC prédestine plutôt le titre à ceux qui veulent l’exploiter à fond et ajouter jabs, cross, crochets, uppercuts, coups de coude, coups de genou, étranglements et autres douceurs musclées à leurs thèmes d’entraînement. Avoir en guise de profs des noms connus de l’UFC comme Mark Dellagrotte, Greg Jackson ou Javier Mendez, ça motive. Enfin, sauf quand ces derniers ont tendance à se répéter de manière pathétique, du genre : "Il faut bien s’étirer après un entrainement." Dix secondes plus tard : "Il faut bien s’étirer après un entraînement." A la huitième fois, on a envie de les baffer. Oh, pour vous énerver un peu plus, toutes les voix sont en anglais, y compris dans les menus. Et puis lire des sous-titres en faisant des pompes, c’est cool si on n’est pas anglophone. L’intérêt de cette version Xbox 360 réside bien évidemment dans l’utilisation de Kinect. Tout votre corps est reconnu naturellement, ce qui assure un meilleur suivi des exercices. Enfin, sauf quand le jeu vous perd. Vous avez fait des sports de combats ? Alors n’allez pas trop vite, parce que, des fois, le jeu se prend les pieds dans le tapis, notamment dans les exercices avec pattes d’ours. Oh, il n’a pas vu ma frappe ! Oh, mon crochet compte pour deux coups… En outre, pour que le soft vous reconnaisse à plat ventre en train de faire des pompes, vous avez aussi intérêt à avoir un sacré champ libre devant votre télévision. Si on pardonne ces quelques aléas techniques (qui pourrissent parfois vos notes), il faut reconnaître qu’UFC Personal Trainer se révèle efficace et propose des séances cohérentes, notamment pour les amateurs d’arts martiaux. Gare toutefois aux courbatures : accomplir plus de mouvements que le jeu n’en voit, ça ne pardonne pas. Aïe, mal partout…

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux athlètes à partir de 12 ans.
- Aux sportifs qui aiment la sueur.
- Aux joueurs qui veulent découvrir des exercices inspirés des entraînements martiaux.
- A ceux qui ont plein de place chez eux.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Your Shape Fitness Evolved
- Zumba Fitness