Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter

Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighter

Au fil des années, l’unité Ghost a fait évoluer ses tactiques commando pour devenir l’une des sections les plus prisées de la lutte antiterroriste. Les soldats du futur prennent les armes.
Longtemps connu sous le nom de Ghost Recon 3, Advanced Warfighter semble avoir été renommé à juste titre car on nous présente avec ce nouvel opus une vision avancée de ce que pourraient être les soldats de demain. Connaissant le talent des équipes d’Ubisoft impliquées dans la série, gageons que cette intrusion sur Xbox 360 ne passera pas inaperçue. Avons-nous là la prochaine évolution de shoot tactique ?

Mexico City, 2013

Pour ce troisième épisode, on lâche la Corée du Nord et son régime dictatorial pour les rues devenues hostiles de Mexico City, en pleine guérilla urbaine. L’essentiel de la campagne met en scène le capitaine Scott Mitchell et son unité Ghost dans un complot visant la sûreté des intérêts américains et la vie du président. Nous sommes en 2013, les soldats des forces américaines sont désormais équipés d’un système de combat intégré représenté sous la forme du Cross-Com, un dispositif de communication en liaison satellite directe et ressemblant à un monocle. Le Cross-Com renseigne sur les données du terrain, permet de données des ordres rapides, de diriger les actions de véhicules ou de frappes aériennes et de toujours garder le contact avec ses hommes.
Une évolution sensible de l’interface qui sans s’alourdir, offre un contrôle plus précis des actions. Les différentes commandes s’apprivoisent aisément pour les nouveaux venus tandis que, pour les habitués, ce sera une promenade de santé.
Un arsenal expérimental

Ghost Recon Advanced Warfighter (GRAW) s’inspire des recherches actuelles de l’US Army en terme d’équipements tactiques et d’armes à feu pour l’infanterie. Ainsi le joueur aura par exemple accès à un drone de reconnaissance télécommandé afin de repérer les alentours, mais on peut aussi parler des fusils d’assaut équipés d’une caméra afin de tirer en restant à couvert ou encore des armes anti-sniper capables de détecter et d’abattre une cible à travers un mur. En dehors de cela, trousse de secours, grenades, pistolets, lance-roquettes et autres outils des forces spéciales répondent présent. Au cours des missions, des points de ralliement donnent la possibilité de refaire le plein, de soigner des hommes blessés, de changer d’équipement. Un moindre mal compte tenu de la difficulté du jeu. Des dommages localisés et une intelligence artificielle (IA) développée ne laissent pas le droit à l’erreur, même en mode de difficulté normal.

Graphiquement hors norme

Et si le gampelay évolue, la réalisation globale du soft est loin d’être en reste. Cette version Xbox 360 est tout simplement renversante d’un point de vue sonore comme graphique. Les sceptiques qui reprochent à la console de ne pas avoir de titre fort feraient bien de revoir leur jugement. Quelques secondes passées dans les rues de Mexico ou en pleine jungle suffisent à convaincre de la qualité "photoréaliste" de l’ensemble.
Et à l’image de ce que proposait son prédécesseur, le Xbox Live aligne un contenu solide, que ce soit en solo contre tous, en coopération contre d’autres joueurs ou contre l’IA, en jouant en mode campagne ou sur la dizaines de cartes multijoueur dédiées.
Quatre joueurs sur la même console ou jusqu’à 16 en réseau peuvent s’affronter avec classements en ligne à la clé. En matière de shoot tactique, il n’y a plus qu’un mot qui me vient à la bouche : GRAW !

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fantômes du futur
- Aux joueurs désireux de s’enrôler dans les forces spéciales
- A ceux qui veulent maîtriser un arsenal dernier cri


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Tom Clancy’s Ghost Recon 2 sur Xbox