Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Time Splitters 2

Time Splitters 2

TimeSplitters 2 marque l'arrivée de la série sur la console de Microsoft. C'est donc vierge de tous reproches que le titre d'Eidos va subir le test de passage des joueurs Xbox.
Pour la petite histoire, TimeSplitters, premier du nom, était arrivée dans les bacs en fin d'année 2000, pour le lancement de la PlayStation 2 chez nous. Free Radical Design, l'équipe de développement, tente une percée sur Xbox, où des titres comme Halo ou encore Conflict : Desert Storm sévissent depuis déjà quelques mois.

Voyage à travers le temps

Le mode Histoire donne lieu à une course-poursuite à travers le temps sur près de 10 niveaux au design radicalement différent. Mais il est fâcheux que l'on retrouve la même linéarité dans chaque mission proposée, une facette du jeu qui aurait mérité plus d'attention. Cela dit, la présence d'objectifs secondaires et d'énigmes facile à résoudre occupera un temps soit peu. Le gameplay version "Quake-like lite" affiche d'emblée son orientation grand public.
Résultat des courses, il est, par exemple, impossible de sauter... un manque qui met en exergue les lacunes du moteur de jeu, à ce niveau tout du moins. Quoiqu'il en soit, la prise en main en est facilité. Entre jouabilité simple et simpliste, la limite est vite franchie.
Un shoot anti sniper

On l'aura bien compris, TimeSplitters 2, avec sa visée automatique et l'absence de réticule de tir en configuration classique, se veut avant tout un FPS fun, accessible. Il reste quand même dommage, compte tenu des nombreuses options de réglages que propose cette suite, de ne pas pouvoir adopter un mode de visée standard. En effet, le centrage automatique du réticule, lorsque l'on lâche le champignon de visée, est des plus inadaptés, empêchant littéralement de prendre son pied avec les fusils de précision présents dans l'arsenal riche d'une vingtaine de pièces. Et que dire de ces armes qui suivent les mouvements du curseur à mesure qu'on se déplace dans les niveaux... Autre "essai" quelque peu douteux, la présentation du HUD (Head Up Display), autrement dit l'affichage à l'écran de vos statistiques de combat en temps réel. On a uniquement connaissance du niveau de vie et d'armure en subissant des dommages, ou en pausant la partie. Pratique, vous avez dit, pratique ?

Un environnement graphique de premier choix

Les cartes sont vastes et détaillées, que l'on joue la campagne en solo (ou à deux en coop) ou l'un des nombreux niveaux multijoueurs. Richesse et profondeur des décors laissent parler les capacités de la console en la matière. On peut d'ailleurs établir le même bilan élogieux concernant les persos. La modélisation 3D de la centaine disponible est somptueuse ! Et accompagné d'une bande son correct, TS2 sait nous plonger dans l'ambiance dès les premières minutes. Côté modes de jeu, les Défis proposent, comme leur nom l'indique, de relever moult challenges permettant de débloquer mods, cartes, et combattants supplémentaires. Tandis que Arcade et Editeur de cartes amènent une variété toujours bienvenue dans le genre.
Mais là où le jeu frappe un grand coup, c'est assurément au niveau du multijoueurs. Que ce soit à quatre sur écran splitté, voire à 16 via quatre consoles reliées entre elles, la grosse quinzaine de mods est garante de parties endiablées. De plus, l'I.A. correcte permet de simuler des affrontements massifs prenants.
TimeSplitters 2 reste un bon shoot console, de quoi patienter jusqu'à l'arrivée des méga hit de fin d'année.

Test réalisé par Frédéric Pam

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui recherchent un jeu accessible
- Aux fans de shoot fun
- Aux adeptes du multijoueurs


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur ce support