Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

The Legend of Zelda: Oracle of Ages / Oracle of Seasons

The Legend of Zelda: Oracle of Ages / Oracle of Seasons

Le duo de Zelda de la Game Boy Color revient tenter les amateurs de jeux d'aventure, sur la Console Virtuelle de la 3DS. Une occasion de découvrir, ou de redécouvrir, ces quêtes rythmées par le temps et les saisons.
Sortis en 2001, en fin de vie de la Game Boy Color, The Legenda of Zelda Oracle of Ages et Oracle of Seasons proposent chacun une aventure différente (les deux jeux sont vendus séparément sur l'eShop). Dans le premier, Link doit sauver Nayru, l'Oracle du Temps, des griffes de la vilaine sorcière Véran. Dans le second, il part au secours de Din, l'Oracle des Saisons, victime des sombres desseins d'Onox, le général des ténèbres. Pour chacun des jeux, le héros au bonnet vert doit venir à bout de huit donjons. Les deux aventures peuvent s'accomplir de façon totalement indépendante, mais vous y louperiez quelque chose. En effet, une fois un premier jeu bouclé, un mot de passe est donné. Il permet de débuter la seconde aventure en mode "jeu lié". De cette façon, vous pourrez vous frotter à l'ultime donjon et au vrai boss final, une fois la seconde histoire bouclée. En plus, dans une "partie liée", certains habitants vous confient des mots de passe, afin d'obtenir des objets dans l'autre aventure, que vous pouvez transférer après. Le principe est intelligent en soi, mais contraignant dans les faits, à cause des codes qu'il faut noter à chaque fois, "old school" oblige.

Au fils des âges et des saisons
La quête d'Oracle of Ages est centrée davantage sur les énigmes. Elle joue sur le principe de voyage dans le temps. Pour progresser dans l'aventure Link doit retourner dans le passé, afin de déjouer les plans de Véran et modifier le présent. Les voyages se font via des téléporteurs au début, puis l'aventurier au costume vert se dégotera une harpe magique à cet effet. Oracle of Seasons est, quant à lui, un peu plus orientée action. L'aventure s'articule, comme son nom laisse présager, autour du changement de saisons. En brandissant le Sceptre des Saisons à des endroits spécifiques, le héros de la Triforce peut faire venir la neige, les bourgeons, le beau temps, ou les feuilles mortes. Ainsi, par exemple, en hiver, les étendues d'eau gèlent et peuvent être franchies, et en été, des lianes poussent à certains endroits, se laissant escalader. Evidemment, les saisons que Link peut invoquer ne se débloquent que progressivement. En marge de ces deux aventures principales entraînantes, les royaumes de Labrynna et de Holodrum recèlent aussi pas mal de secrets et de quêtes annexes à découvrir. Outre les traditionnels fragments de cœur et autres suites d'échanges d'objets, on peut aussi collecter les 64 anneaux que proposent les deux jeux, afin d'améliorer ses capacités. De quoi s'occuper une grosse vingtaine d'heures sur chaque titre.

L'oracle du temps... qui passe

Hormis cela, Oracle of Ages et Oracle of Seasons, se basent sur des mécaniques de Zelda classiques et solides, calquées principalement sur Link's Awakening. On retrouve évidement des donjons tortueux, en vue de dessus, bourrés d'énigmes à résoudre et ponctués par des boss à terrasser (bon, ce ne sont pas les plus géniaux de la saga). On assigne, via l'inventaire, deux objets de son choix à A et B : épée, bouclier, bombes, boomerang, pelle... acquis au fil de chaque périple. Alors, oui, pour aujourd'hui c'est un peu laborieux, car on doit constamment repasser par le menu pour changer d'équipement. Mais à époque, les consoles portables n'avaient que deux boutons principaux et il fallait faire avec... Au final, même si ces deux Zelda ne sont pas les épisodes les plus incontournables de la série, ils bénéficient chacun de mécaniques solides, parfois originales et, surtout, proposent de bons donjons. Un duo d'aventures sympathique, à découvrir si vous ne l'avez pas encore fait, que vous aimez les Zelda et que vous n'êtes pas réfractaire à un peu de retro gaming.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux aventuriers de plus de sept ans qui aiment le retro gaming.
- Aux amateurs de jeux d'aventure qui n'ont pas eu l’occasion d'essayer ces deux titres.
- Aux fans inconditionnels de la saga qui ont envie de revivre ces aventures.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Zelda Link's Awakening DX sur Game Boy Color et Console Virtuelle...
- …ainsi que le reste des Zelda.