Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Tenchu : La Colère Divine

Tenchu : La Colère Divine

Encore une franchise qui opère la transition PSone - PS2. Après un deuxième opus qui aurait mérité plus d'attention, on espère que ce nouveau Tenchu sera une totale réussite.
Tenchu 2 avait déçu sur PSone, avec sa jouabilité défaillante et un environnement graphique peu convaincant. L'arrivée des ninjas d'Activision sur la dernière console de Sony est une bonne occasion de réconcilier les fans avec la série.

La loi des ninjas

Ces assassins de l'ombre ont toujours occupé une place de choix dans notre petit monde des jeux vidéo. Des séries fortes comme Ninja Gaiden ou Shinobi en attestent. Et avec l'attrait grandissant des gamers pour le genre "infiltration", autant dire que Tenchu a sa carte à jouer. La Colère Divine vous propose à nouveau d'incarner trois tueurs impassibles, rompus aux techniques d'infiltration les plus élaborées, et n'hésitant une seule seconde à exécuter leurs victimes de sang froid. Les fans de la série
seront d'ailleurs heureux de retrouver Rikimaru et Ayame, ainsi qu'une nouvelle tête, Tesshu, uniquement accessible en finissant les deux premiers scénarios. Vous parcourrez une dizaine de niveaux tout au long de l'aventure, avec plus de 25 missions au total, possédant chacune trois configurations d'ennemis différentes. Il y a de quoi faire !
L'arsenal des ninjas

On est loin des équipements dernier cri d'un Solid Snake ou d'un Sam Fisher, toujours est-il que nos assassins disposent d'un arsenal des plus mortels. Armes de jet, bombes artisanales en tout genre, clous, sarbacane, sabre, gâteau de riz empoisonné, piège à loup, arc, vous aurez tôt fait d'apprendre les mille et une façons d'éliminer vos cibles en silence, ou de manière plus expéditives lors d'affrontements directs. A ce sujet, on doit noter, à grand regret, que l'Intelligence Artificielle souffre encore de problèmes de gameplay flagrants. Les adversaires, quels qu'il soient, n'opposeront pas de réelle résistance aux pros du genre, tant leur niveau de vigilance s'apparente davantage à celui de l'autiste sourd et muet plutôt qu'au système de surveillance de Fort Knox. Si la découverte d'un cadavre suffit à ameuter le quartier, les poursuivants lâchent trop vite leur traque, quel que soit le niveau de difficulté.

On retombe dans les mêmes travers

Comme si cela ne suffisait pas, les plans de caméra pour le moins approximatif rappelleront de mauvais souvenirs aux joueurs PSone. Il y a bien le verrouillage d'adversaires en plein combat, mais il s'avère peu exploitable en cas de cibles multiples. On est bien loin d'une jouabilité à la The Mark of Kri.
Au bout du compte, la meilleure technique consiste à recadrer toutes les trois secondes l'angle de vue et à surprendre l'ennemi avec l'une de nos nombreuses attaques furtives. Si cet exercice permet de récupérer une dizaine de coups spéciaux par personnage, on peste devant ce gameplay si mal monté.
Un mode deux joueurs à la rescousse ?

Je me faisais une joie de prendre part au scénario principal de Tenchu : La Colère Divine en coopération à deux joueurs, mais il n'en est rien. Il faut juste s'acquitter de missions ponctuelles qui nous laissent sur notre faim, sans parler du mode versus qui n'est pas vraiment jouable, compte tenu de l'écran splitté et des soucis de caméras. En tout cas, ce troisième volet reste fidèle à sa réputation, sanguinaire à souhait. Mais la réalisation "PS2esque", autant graphique que sonore, ne suffit pas à me laisser scotcher à l'écran. Pour public connaisseur et averti.

Test réalisé par... swiiish !!!

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux ninjas refoulés
- Aux fans d'hémoglobine
- Aux colériques

Vous aimerez si vous avez aimé :
- La série sur PSone