Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Super Smash Bros. : Melee

Super Smash Bros. : Melee

La suite de l'excellent Super Smash Brothers, le jeu de combat qui met en scène tous les persos phares de Nintendo, est enfin arrivée sur Game Cube. Premier bilan ? J'ai drôlement mal aux doigts.
Faire évoluer un jeu qui a fait un carton sur une autre console - en l'occurrence la N64 - est un exercice assez délicat : il faut à la fois apporter des nouveautés sans pour autant trahir l'esprit du jeu original. L'idéal - et le plus rentable - étant souvent de faire "pareil mais mieux". HAL, le studio de développement, semble avoir bien pigé le truc. Il nous sert ici une version survitaminée de Super Smash Bros., le jeu de combat made in Nintendo dont la popularité auprès de tous les possesseurs de N64 n'est plus à démontrer.

Une évolution réussie

Tout comme son auguste prédécesseur, il s'agit ici de faire s'affronter les stars de la firme nipponne dans un jeu de baston intense, humoristique, original et bourré de bricoles à décoincer. Coté persos, le casting est réussi : de Mario himself à Zelda, Link, Kirby en passant par Pikachu ou Luigi , c'est en tout 25 héros historiques de Nintendo (14 de base et 11 cachés) qui répondent présent à l'appel. Pour se coller des mandales, ils ont à leur disposition 18 arènes de base - à vous de décoincer les autres - et une pléthore de mode de jeux sur lesquels nous reviendront d'ici peu. Passons d'abord en revue les qualités de base de SSBM, histoire de s'en débarrasser une bonne fois pour toute. Coté graphisme, rien à redire : les persos sont super détaillés, les arènes regorgent de détails et d'animations en tous genres, la fluidité n'est jamais prise en défaut même lors de bastons à 4,
le "feeling Nintendo" est bel et bien présent , c'est simple, on aimerait nous montrer ce que la GameCube a dans le ventre qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Côté son, les nintendomaniaques reconnaîtront sans doute les mélodies de leurs jeux favoris, remises à neuf pour l'occasion. Bref, la réalisation est irréprochable.
Pas si bourrin qu'il en a l'air

Coté gameplay, on pourrait rapidement décréter que SSBM n'est qu'un jeu de baston bourrin dans lequel il suffit d'appuyer assez vite sur les boutons principaux pour sortir définitivement son ou ses adversaires du ring. Ce serait aller un peu vite en besogne et les fans du précédent volet savent bien que les matchs deviennent rapidement bien plus techniques qu'on ne pouvait le supposer au début. Les débutants apprécieront certainement de la simplicité des contrôles et le mode "very easy" mais avec le temps, ils découvriront aussi toute la richesse du gameplay : utilisation habile des différents objets, esquives, contres, etc. Certes les parties sont intenses mais elle n'en restent pas moins stratégiques une fois qu'on maîtrise un peu la bête. Ces choix font de SSBM un jeu accessible dans lequel on s'éclate - au propre comme au figuré - tout de suite et qui conserve son intérêt sur la durée.

La mode des modes

En plus des qualités évoquées ci-dessus, le jeu propose une quantité impressionnante de modes de jeux différents. Coté solo, le mode Classic permet de se latter sans réfléchir tandis que le mode aventure - plus étoffé que dans le premier épisode - vous amènera à explorer des niveaux inspirés des différents univers de Nintendo pour... cogner sur tout ce qui bouge, of course. On y retrouve le feeling d'un jeu de plates-formes classique à scrolling horizontal mixé avec le gameplay de SSBM. Mais on découvre aussi plus de 50 combats aux objectifs déterminés, des matchs par équipe sur le même écran (pas de split), un mode tournoi où vous pourrez fixer vos propres règles,
des options originales pour les combats (au ralenti, en mode "géant", etc.) et trois mini-jeux pour se divertir un peu les doigts. Il faut bien reconnaître que la diversité est à l'honneur : si vous ne trouvez pas un mode qui vous convient - solo ou multijoueur - personne ne peut plus rien pour vous.
C'est tout ?

Non, loin s'en faut. Pas loin de 300 trophées à collectionner issus des jeux Nintendo précédents (débloquant des armes, des persos supplémentaires, etc.), des bonus en points innombrables (presque chaque exploit donne lieu à un bonus), des stats comme s'il en pleuvait histoire de se mesurer à ses potes, un mode "progressive scan" pour les nantis ayant une TV haute définition et j'en passe... Cette longue liste de caractéristiques peut donner l'impression d'un jeu indigeste mais Super Smash Bros Melee ne rentre en rien dans cette catégorie : fun, facile d'accès, bourré de clins d'oeil à destination des nintendomaniaques et d'une durée de vie plus qu'honorable, il s'impose clairement comme l'un des jeux indispensables sur GameCube. On regrette juste que la confusion soit parfois totale lors des matchs où plus de deux persos s'affrontent : jusqu'à 4 sur le même écran, sans split, c'est parfois difficile à suivre sur une télé de taille moyenne. Mais à part ça, c'est du tout bon.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux Nintendomaniaques.
- Aux débutants comme aux pros.
- Aux amateurs de jeux de baston originaux.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur ce support.
- Super Smash Bros. sur Nintendo 64.