Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Super Mario Advance 4 : Super Mario Bros 3

Super Mario Advance 4 : Super Mario Bros 3

On le sait, quand il s'agit de rééditer de bons vieux classiques, Tonton Nintendo a plus d'un Mario dans sa manche. Et c'est donc sans grande surprise, mais non sans plaisir, que l'on accueille Super Mario Bros 3 sur GBA.
Après Super Mario Bros 2, Super Mario World, et Yoshi's Island, c'est logiquement au tour de Super Mario Bros 3 (titre paru sur NES en 1990) de faire son apparition sur Game Boy Advance. A peu de choses près, le soft reprend la même formule que pour les aventures du plombier moustachu parues précédemment sur GBA. Les développeurs initialisent un classique qui a fait ses preuves auprès de générations d'amateurs de plate-forme, agrémentent la cartouche (Oh surprise!) du légendaire Mario Bros pour les parties entre potes... et, Tada ! On obtient Super Mario Advance 4.

Toute l'épice de Super Mario Bros 3

Quoi de neuf au Royaume Champignon ? Eh bien comme toujours, Bowser fait des siennes. Il a envoyé ses sept rejetons dérober des baguettes magiques et les a utilisées pour transformer les souverains du royaume en animaux. Seul ou en duo au tour par tour sur la même console (le second joueur contrôle alors Luigi, le frangin de Mario), on doit parcourir huit mondes (chacun composé d'une dizaine de niveaux en moyenne) pour retrouver les sept morveux et les satanés bâtons permettant de rendre leur forme initiale aux têtes couronnées. Le gameplay reste fidèle à tout épisode de Mario.
On sprint (fizzz), on nage, on saute, on rebondit sur la tête des ennemis (jbouing), on se sert de carapaces de tortue comme projectiles, et on s'atèle à récupérer les options salvatrices (Super Champi, Fleur de feu, et nombreux costumes, comme la grenouille ou le raton laveur, permettant d'accéder à des transformations rigolotes) qui font toute l'épice de Super Mario Bros 3.
Les classiques n'ont pas dit leur dernier mot

On pourra reprocher à Nintendo de s'évertuer à ressortir des jeux datant d'une bonne décennie, avec tout ce que cela implique au niveau de la réalisation : graphisme mignon et coloré, mais inférieur au potentiel de la GBA. Toutefois, et la contrepartie n'est pas négligeable, le concept de jeu, lui, n'a pas pris une ride. Grâce à la vaste palette de mouvements de Mario et à une progression réservant son lot de surprises (mini jeux, ennemis se déplaçant aléatoirement sur la carte des mondes, etc.), le gameplay conserve toute sa saveur.
La maniabilité est excellente, l'animation reste toujours fluide et rapide, et pour couronner le tout, le soft bénéficie d'une bonne longévité (malgré une difficulté progressive, le jeu n'est pas le plus facile de la série). En annexe de SMB 3, on retrouve l'éternel Mario Bros accessible jusqu'à quatre avec une ou plusieurs cartouches, assez morne en solo, mais toujours aussi fun à plusieurs.
En bref, un classique à découvrir ou à redécouvrir sans hésitation.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux nostalgiques de la NES
- A ceux qui ont été pleinement satisfaits des précédents Super Mario Advance
- Aux collectionneurs de classiques indémodables


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Mario Advance
- Super Mario Advance 2
- Yoshi's Island : Super Mario Advance 3
- Donkey Kong Country