Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Star Wars BattleFront II

Star Wars BattleFront II

Un gros gâteau à la crème, c’est très tentant, même si nous savons que nous n’échapperons pas à l’indigestion. Le Quake-like sur PSP, c’est pareil. Les plus sages résisteront, les autres pas.
Pour le fan, le choix risque d’être Cornélien ou Shakespearien, s’il souhaite mettre du Star Wars dans sa PSP. Pour commencer, rappelons que nous sommes face à la version diététique et allégée du titre sorti sur consoles de salon et PC. Le nettoyage des différentes cartes, dans les rangs de l’empire ou de la rébellion, est toujours votre principale occupation. Cependant, la réalisation est bien sûr moins aboutie, la jouabilité diminuée, et la campagne solo a disparu. Vu comme ça, vous avez peut être l’impression qu’il ne reste plus rien sur le disque UMD, détrompez-vous, en voici la preuve.

Qu'est-ce que je peux faire ? J’sais pas quoi faire...

Trois choix vous permettent de briller dans la galaxie. Un mode Défis, dans lequel vous incarnez un rebelle, un assassin ou un soldat impérial , vos objectifs consistent alors à trouver et rassembler des objets, ou à éliminer des cibles dans un temps imparti. Un mode Conquête Galactique vous propose de prendre le contrôle des principales planètes de l’univers, alternant combats spatiaux et combats au sol, avec des objectifs précis à remplir. Une pointe de stratégie émaille la partie, vous laissant le choix de vos destinations, d’éventuels bonus pour vos troupes, ainsi que le recrutements de différents corps de métiers. Et enfin, le mode Action Immédiate, qui vous permet de créer de toute pièce votre propre bataille. Vous optez alors pour la carte, le camp et les paramètres qui vous inspirent, dans la plus pure tradition des jeux de tirs façon Quake-like, of course.
Dans la forme, la PSP ne se prête pas tellement au jeu

Même si de gros efforts ont été fait dans cette version pour tenter de rendre le jeu praticable, il faut reconnaître que ce n’est pas concluant. Pourtant, ce ne sont pas moins de quatre configurations qui vous sont offertes, pour que vous puissiez trouver votre bonheur. Cependant, déjà qu’avec deux sticks analogiques sur un grand écran, ce n’est pas la panacée en regard de la souris et du clavier, imaginez ce que le stick de la PSP, combiné aux boutons peut donner. Heureusement, la visée automatique accroche assez rapidement la cible après laquelle vous galopez, mais cela ne rattrape pas l’imprécision totale de vos gestes qui, à la longue, est décourageante. Il arrive, par exemple, d’être obligé de reculer ou d’avancer son personnage pour ajuster correctement un tir, à cause du déplacement trop important de la cible, d’une pression à l’autre, sur les boutons.

Dans le fond, on finit par tourner en rond

Après avoir trouvé la configuration la moins pire, parcouru le didacticiel honteux qui consiste en quelques pages de lecture succinctes qui résument mal le livret, voici enfin l’aventure qui commence. C’est avec beaucoup de plaisir que l’on découvre les treize cartes qui reprennent bien chacune des planètes importantes de l’univers Star Wars. De même, entrer dans n’importe quel véhicule ou vaisseau et le piloter redonne le moral. Je ne vous parle pas de la bande-son tout à fait géniale, qui métamorphoserait une vulgaire citrouille en carrosse. Mais l’apothéose c’est lorsqu’en plein cœur d’un combat, sur l’écran la question tombe : "voulez-vous incarner Yoda ?" Et comment ! Je veux mon n’veu ! D’autant que l’opportunité se représentera avec Boba Fett, Han Solo, Obi-wan Kenobi et même Dark Vador…
Malheureusement, le soufflet retombe bien vite, la poudre aux yeux disparaît dans un bref sanglot, les phénomènes de "déjà vu" apparaissent, et avec eux, une très forte impression d’ennui s’installe. Répétitif, pas vraiment jouable, le titre semble être au final un magnifique avant-goût pour les versions consoles de salon. Mettre du Star Wars dans sa poche, c’est possible, c’est même de plus en plus tentant, mais si votre bourse ne déborde pas d’euros, je vous suggère d’attendre encore un peu.

Test réalisé par Mathias Dark Side Lavorel

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A ceux qui rêvent de massacrer des Ewoks à n’importe quel prix
- Aux fans de Star Wars pas trop regardants
- A ceux qui pensent que la PSP est parfaite pour jouer à des FPS


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Coded Arms