Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Sports Island 3D

Sports Island 3D

Déclinée sans réussite en version Kinect avec l’épisode Freedom, la série Sports Island tente encore une fois sa chance sur un support récent avec un opus en 3D pour la nouvelle portable de Nintendo.
Plus les années passent et plus les épisodes de Sports Island sont mauvais. Un constat implacable depuis l’opportuniste mais sympathique premier épisode qui avait profité de l’avènement de la Wii et du "motion gaming" pour se vendre à plus d’un million d’exemplaires. Quelques médiocres opus plus tard, c’est sur 3DS que Konami tente à nouveau d’imposer sa désormais célèbre série multisports avec une sélection maison de 10 disciplines : football, tennis, hockey sur glace, basket, bowling, sumo, sarbacane, motoneige, trampoline et bataille de boules de neige. Si les sports collectifs ou la motoneige n’apportent rien de bien nouveau au genre, on s’amuse plus volontiers sur les disciplines expérimentales que sont le sumo ou le trampoline par exemple.Lors d’une épreuve de sumo, vous devez épuiser votre adversaire en le tenant par la ceinture ou en lui saisissant le bras, avant de lui porter le coup fatal pour le faire sortir du cercle. Un peu brouillonne au départ, la discipline a le mérite de changer du gameplay générique proposé par ce Sports Island 3D. Le trampoline vous demande lui de reproduire des combinaisons de touches de plus en plus compliquées dans un temps imparti, avant de gérer la trajectoire de descente de votre champion pour qu’il ne sorte pas du tapis. Avec un peu d’entraînement, ce sport devient vite l’un des plus addictifs de cette compilation.

Pas si mal

Sans transcender le genre ni la série, Sports Island 3D s’en sort donc mieux que ses prédécesseurs niveau gameplay. C’est aussi le cas niveau contenu avec un mode championnat assez long où vous devez faire progresser votre équipe jusqu’au rang de numéro un mondial en battant tour à tour les escouades adverses. A chaque affrontement, votre rival et vous-même choisissez une discipline et la console se charge de choisir le sport qui arbitre l’éventuelle manche décisive. A chaque duel remporté, vous obtenez des points de compétences pour vos athlètes (au nombre de quatre) ainsi que divers bonus. Assez long, le mode championnat pèche toutefois par son manque de variété. Bien que plutôt réussi, Sports Island 3D reste toutefois un titre moyen. Graphiquement, c’est moche, qu’il s’agisse de la modélisation des personnages aux fausses allures de Mii ou des décors d’un vide intersidéral. Impossible également de pousser la molette 3D au-delà de 20 ou 30% sans perdre un œil dans les cinq minutes qui suivent. Enfin, comme tous les précédents épisodes, l’interface est digne du début des années 90 et vos athlètes n’ont absolument aucun charisme. Pour faire simple : Sports Island 3D est un titre honnête, probablement l’épisode le moins raté de la série d’Hudson depuis longtemps sans pour autant être un indispensable de la 3DS, loin s’en faut.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 12 ans et plus.
- A ceux qui se sont déjà amusés sur les précédents Sports Island.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Sports Island 3 sur Wii.
- Sports Island Freedom sur Xbox 360 (Kinect).