Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Spiderman The Movie

Spiderman The Movie

Avec Spider-Man, Activision ne tient pas à faire de jaloux. Ici, il est question de l'adaptation du film bientôt en projection dans les salles obscures. Qu'en est-il donc de cette version Xbox ?
Les joueurs qui sont familiers avec les deux précédentes moutures sorties sur PSone ne seront pas dépaysés par Spider-Man sur Xbox. Cela dit, le tisseur gagne en polygones, en finesse de textures et en qualité d'animation par rapport à la version PlayStation 2. Ca ne veut pas dire pour autant que le titre de Treyarch est une totale réussite.

Une totale liberté

L'une des particularités de la série des Spider-Man sur consoles est la relative liberté donnée au joueur d'évoluer n'importe où, et dans n'importe quelle position, dans l'environnement 3D qui s'offre à nous. Que vous soyez accroché au plafond, ou que vous vous serviez de votre toile pour vous suspendre aux parois, l'action donnera rapidement le tournis aux néophytes. Et même lorsque l'on a pris l'habitude, certains mouvements de caméra restent déroutants, car gérés de façon approximative. Du coup, l'aspect le plus original du jeu propose un gameplay trop ardu. Les contrôles de notre monte-en-l'air ont été sensiblement améliorés en ce qui concerne les évolutions aériennes.
Il est possible d'orienter ses trajectoires, de partir en chute libre avant de reprendre sa toile, ou encore de combattre en plein ciel. Par ailleurs, un système de visée permet désormais de lancer sa toile où bon nous semble afin de parcourir les grands couloirs et autres zones aérées de façon plus expéditives.
Va donc chez Spidey

Peter Parker dispose d'un arsenal de coups et combos assez conséquents, près d'une trentaine, au bas mot, que vous devrez vous efforcer de récupérer, sous forme de bonus, au fil des nombreuses missions que composent le jeu. Sans dévoiler le scénario, qui colle au film, vous allez retrouver quelques super-vilains parmi les plus connus de la B.D. Rien de tel qu'une petite escapade aérienne avec le Vautour ou le Goblin Vert pour se dérouiller les articulations. Si l'on remarque une certaine variété dans les niveaux, quelques points noirs fâchent. Tout d'abord, il n'y a pas de check-point en pleine mission, une mort étant directement sanctionnée par un retour à la case départ sans toucher les 3 000 Euros. Ensuite, l'I.A. des ennemis n'est pas folichonne, et on se retrouve la plupart du temps à appuyer frénétiquement sur les touches du contrôleur pour venir à bout des méchants. Seuls les boss de fins de niveaux demanderont un minimum de réflexion pour être vaincus.

Le petit plus de la Xbox

Si les versions Xbox et GameCube se ressemblent en de nombreux points, on retrouve deux niveaux supplémentaires sur le Spider-Man de la console de Microsoft. Un petit plus qui plaira aux accrocs du tisseur, sans pour autant léser les autres. Graphiquement parlant, les extérieures du jeu proposent une ville de New York animée, avec ses immenses gratte-ciels, et un Spidey qui a tendance à accrocher sa toile à un plafond céleste imaginaire lorsqu'il dépasse les buildings.
Ca choque au début, mais on est très rapidement conquis par la liberté d'évolution que cela confère à notre héros.Par contre, les intérieurs affichent, par moment, un environnement dépouillé, bien austère, même s'il laisse la part belle à l'action. Dans l'ensemble, ce Spider-Man nouvelle génération enchantera les fans du film, comme les aficionados de la B.D.
Pour les autres, ce sera moins gagné d'avance.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans du film
- Aux "appren-tisseurs"
- A ceux qui aiment avoir la tête en bas


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Spider-Man (sur PlayStation 2)