Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Spiderman

Spiderman

En attendant une adaptation cinématographique, les fans du tisseur peuvent calmer leurs ardeurs sur le dernier soft d'Activision : alors, envie de tisser ?
Avec Spider-Man, Activision et Neversoft s'attaquent à un mythe des comics. Pari risqué en effet que de mettre en scène les aventures d'un des plus vieux et des plus charismatiques super-héros. Etant donné la réputation des adaptations de bande dessinée, nous étions en droit de craindre le pire, mais il semble que ce petit soft soit une bonne surprise, et pas seulement pour les aficionados.

Je suis le tisseur qui tisse...

Vous êtes Spider-Man et vous devez sauver le monde (enfin pour l'instant New-York). Votre chemin vous mènera au travers de 34 missions, dans lesquelles vous croiserez pas moins de 25 personnages différents. Les qualités de notre héros sont bien respectées : il peut lancer des toiles, sentir le danger, s'accrocher aux murs et aux plafonds. Les phases de jeu varient entre courses poursuites, plates-formes traditionnelles et phases d'infiltration de l'ennemi. Ces dernières, rappelant Metal Gear Solid, sont particulièrement réussies, et rafraîchissent régulièrement le jeu. Vous devez alors libérer des otages : au moindre faux-pas, ils sont abattus froidement. L'ambiance générale des comics est extrêmement bien rendue.
Les personnages sont des classiques (Venom, Octopuss, etc...), et même si vous ne pouvez pas tous les incarner, des bonus vous permettent de changer les costumes de l'araignée et de ses alliés, de collectionner des couvertures célèbres , ce qui assure une bonne durée de vie aux aventures vidéo-ludiques de Spider-Man.
La folie des lianes

La modélisation 3D des persos est fluide et précise, ce qui permet de donner une incarnation tangible aux héros. Le niveau général n'est pas trop dur, mais le mode hard rehausse considérablement la durée de vie et l'intérêt du jeu, en proposant une Intelligence Artificielle plus vicieuse, et surtout des bonus inédits dans les autres modes.
Les combats rapprochés sont lisibles, même si la liste des coups reste réduite, et surfer de lianes en lianes offre des sensations inédites. Le seul point noir provient d'une maniabilité un peu délicate qui oblige à constamment recentrer l'homme-araignée pour éviter une collision gênante avec un building.
Même si ce jeu ne s'adresse pas à des Hardcore Gamers (comme on dit), il conviendra à un public plus large que le simple cercle des fans, ce qui pour ce type de soft est déjà une réussite.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans de comics.
- A ceux qui cherche un bon jeu de plate-formes, accessible et varié.


Vous aimerez si vous avez aimé:
Jackie Chan Stunt Master
La série des Batman sur Super Nes.