Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Spider-Man 3

Spider-Man 3

Maîtrisez l’homme araignée dans une aventure sur console portable. Avec la DS, Spider-Man ne fait pas dans la dentelle : il colle des claques en série. Ici, le jeu prend plus l’aspect d’un beat’em all bien bourrin, mais pas dénué de qualité.
A l’instar de ses homologues sur les consoles de salon (nouvelle ou "ancienne" génération), Spider-Man 3 sur DS reprend la trame du film mais ne se limite pas à celle-ci. Vous allez donc tâter de l’homme lézard et rencontrer bien d’autres personnages encore. Au total, ce sont une vingtaine de missions principales et environ 40 défis qui vous attendent. Et surtout, beaucoup de tartes à mettre dans le nez des vilains.

Un jeu en 2,5D

Sur DS, Spider-Man 3 propose un traditionnel défilement de l’action à l’horizontal, comme dans un jeu en 2D. Mais les décors sont entièrement modélisés en 3D. Vous aurez l’opportunité de vous déplacer en ville pour passer d’une mission à l’autre, moyennant un chargement entre deux quartiers.
Et il faut avouer que visuellement c’est très propre pour de la DS. Le relief des différents niveaux et les environnements variés surprennent agréablement. Malgré tout, l’enchaînement des missions principales reste très linéaire, à la différence de ce que proposaient les consoles de salon. Mais les défis sont accessibles quand vous le souhaitez une fois que vous en avez débloqué l’accès. Vous trouverez diverses courses mais aussi de simples reprises de missions déjà réalisées dans lesquelles il faudra accomplir votre objectif dans le temps le plus bref possible.
Spider-Man, un gars très tactile

Point de sens de l’araignée ou petites subtilités de ce genre ici. Le soft prend un aspect "beat’em all" pur et dur. La particularité est que toutes les frappes, les attaques de toile et projections se font sur l’écran tactile. Les touches de direction tout comme les boutons (Y, X, B et A) servent à contrôler le héros. Du coup, droitiers comme gauchers pourront tenir le stylet dans leur main de prédilection. Selon l’orientation de vos "glissés" sur l’écran, vous passerez diverses techniques et pourrez réaliser des combos. Déconcertant au début, le système s’avère, il faut l’avouer, assez intuitif et efficace à la longue. Bien qu’il souffre d’un manque de précision qui agacera le "hardcore gamer" ne tolérant aucune faille dans les contrôles. Un défaut qui est d’autant plus handicapant quand la difficulté de certains combats s’avère mal dosée. Par exemple, à vos débuts d’homme araignée, vous serez agressé dans la rue par des gangs aux membres un peu trop puissants (plus puissants que les ennemies rencontrés dans la mission que vous venez jouer dans le quartier).

On vous sert quoi ?

Plus vous enchaînez de frappes successives sur un ennemi, plus cela vous rapporte de points de héros.
Le joueur a donc tout intérêt à créer et enchaîner des combos. Ces points servent de monnaie afin d’acheter de nouvelles techniques ou des bonus (santé, vitesse, etc.). A chaque technique déverrouillée, c’est avec plaisir qu’on admire la finesse de son animation. Les développeurs ont vraiment su tirer le meilleur parti de la petite console. Les coups et enchaînements bénéficient d’un vrai soin esthétique. Outre le jeu en solo, Spider-Man 3 sur DS permet à deux amis de s’affronter via la liaison sans fil. Diverses règles sont proposées, mettant en concurrence les joueurs dans leur lutte contre le crime.
Cette version DS du jeu a donc de bons atouts pour les fans d’action. Certes moins profond que sur console de salon, le soft colle bien au support portable de Nintendo.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux tisseurs de toile à partir de 12 ans
- Aux joueurs débutants comme confirmés
- Aux fans de l’univers Spider-Man qui ne veulent pas se limiter qu’au film


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Spider-Man 2