Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

SOCOM II : U.S. Navy SEALs

SOCOM II : U.S. Navy SEALs

Ah, quel bonheur de retrouver nos petits soldats de SOCOM dans de nouvelles aventures ! Le deuxième opus de la série promet encore bien des heures de combat virtuel sur PlayStation 2.
L’été dernier, SOCOM lançait les hostilités en matière de jeu en ligne sur la console de Sony. Proposant un shoot tactique à la réalisation sérieuse, les développeurs de Zipper Interactive se devaient d’apporter une suite digne de ce nom. Verdict.

Un mode solo bien fade

A l’image de la mouture précédente, le scénario solo vous amène à découvrir différentes destinations à travers le monde, telles que le Brésil, la Russie, l’Albanie ou encore l’Algérie. A la tête de votre force anti-terroriste, vous allez mener des missions de sauvetage, de nettoyage, de sabotage et autres joyeusetés... comme le veut la tendance actuelle. Une rengaine bien connue, me direz-vous. Et ici, on notera la trop grande répétitivité des missions. Quant à l’absence de points de passage où sauvegarder notre état d’avancement lors des opérations, on ne peut que pester devant ce parti pris des programmeurs.
Même si l’on vient à bout du mode solo en une grosse dizaine d’heures, ceci est plus dû au fait de recommencer quantité de fois les missions qu’autre chose... Fort heureusement, le multijoueurs se présente sous un jour plus clément.
Le jeu en réseau en force

Plus que jamais, la franchise se pose comme le porte-étendard de la console en matière de jeu multi. Outre les dix missions remasterisées du premier volet, on retrouve douze missions inédites entièrement dédiées au multijoueurs. Ce qui porte à 22 le total. Par ailleurs, deux nouveaux modes de jeu font leur apparition, s’ajoutant aux trois déjà présents. Classement en ligne et communication via le casque USB viennent clore le tableau. Emettons ceci dit une petite réserve. Si l’on se base sur la fiabilité du service de jeu on-line de SOCOM, nous n’avons pas pu tester personnellement les serveurs SOCOM II avant le lancement officiel. Nous ne manquerons pas de vous en informer si nous rencontrons des problèmes.

Une réalisation au top

Le graphisme gagne en finesse et richesses des détails, que ce soit côté décors ou modélisations des personnages. Une hausse sensible également concernant les animations propose encore plus de crédibilité à l’ensemble. Et pour finir, l’environnement sonore au format Dolby Pro Logic II apportera leur lot de sensations aux joueurs les mieux équipés. L’intelligence artificielle est en progrès, même si elle n’excelle pas encore en touts points. On retrouve par moment nos soldats bloqués dans le décor ou qui ont du mal à répondre instantanément à nos ordres.
Mais par contre, ils évitent désormais de se balancer bêtement des grenades dans les pieds, à l’image de ce que l’on avait pu constater dans le premier volet. Et les plus persévérants pourront débloquer quelques armes parmi les plus dévastatrices comme le lance-roquettes.
SOCOM II : U.S. Navy SEALs, sans briller par son mode solo trop sommaire, dispose des atouts à même d’en faire un hit en jeu réseau. Connexion Internet vivement recommandée !

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs en ligne
- A ceux qui aiment ramper
- Aux adeptes du camouflage


Vous aimerez si vous avez aimé :
- SOCOM : U.S. Navy SEALs